Pour Fabien Mercadal, Amiens « terminera peut-être dans les dix premiers »

Arrivé à Caen cet été, Fabien Mercadal – ancien entraîneur adjoint de l’Amiens SC entre 2008 et 2012 – se méfie beaucoup de son ancien club qu’il voit même pouvoir miser mieux que le maintien, cette saison. 

Amiens a séduit Mercadal

Respectivement quinzièmes et seizièmes, avec sept points inscrits en autant de rencontres, Picards et Normands se retrouvent donc ce samedi pour un match important dans la course au maintien. « Depuis le début, il y a de la pression autour des résultats, on a envie de gagner tous les matches. Maintenant, définir qu’Amiens est un concurrent direct, je ne suis pas sûr que ce soit très juste, tranche Mercadal. C’est sûr qu’Amiens a comme objectif de se maintenir comme nous mais on ne peut pas connaître le résultat à l’avance. Ce n’est pas le nom des équipes qui compte mais ce qu’ils vont faire sur le terrain. Je ne suis donc pas certain qu’Amiens est un concurrent direct, peut-être qu’ils vont finir dans les dix premiers. »

De son côté, Caen a montré de bonnes choses depuis le début de saison, négociant plutôt bien l’après-Garande, au club depuis six ans. « Pour l’instant, on a mis beaucoup de choses dans la balance mais ça n’a pas tourné en notre faveur, regrette son successeur. Cela s’est joué à un demi-centimètre sur notre dernier tir sur la barre (ndlr : face à Montpellier). On veut gagner contre Amiens mais pas en faisant n’importe quoi car Amiens est une belle équipe qui a un vécu collectif supérieur au nôtre. Ils ont changé des joueurs mais ils en ont moins changé que nous. »

Dithyrambique à l’égard d’Amiens, Fabien Mercadal a été un spectateur attentif de leur première saison en Ligue 1 : « Amiens a fait une très belle saison par rapport à ce qu’on attendait d’eux. Je me rappelle les avoir vu jouer contre Monaco, Dijon ou encore Paris. Ils ont fait une très belle première saison et ils ont des profils offensifs très intéressants avec des garçons capables de prendre la profondeur comme Otero. Au milieu, ils ont des profils expérimentés comme Bodmer et Monconduit. C’est vraiment une belle équipe. » Et c’est en conquérant qu’Amiens se présentera à Caen, samedi soir.

R.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.