Pierre-Alain Lavillette (Ailly) : « On ressort de là avec beaucoup de frustration »

Ailly
Adrien Rocher / Le 11 HDF

Désireux de renouer avec la victoire avant la longue trêve hivernale, Ailly-sur-Somme a tout perdu dans les ultimes secondes à Saint-Just (2-1), dimanche pour le compte de la 9ème journée de Régional 2. De quoi susciter de gros regrets chez Pierre-Alain Lavillette, qui estime que cette défaite met en exergue deux limites actuelles de son équipe. Entretien.

Pierre-Alain, quel sentiment vous laisse cette défaite pour Ailly ?

Cette défaite laisse de gros regrets, c’est vraiment amer. On a maîtrisé le match pendant 90 minutes et on doit mettre au moins un deuxième but en seconde période. Au lieu de ça, on tire sur la barre transversale et on a globalement manqué d’agressivité dans la finition. Puis, sur une erreur de placement, on se fait égaliser à la fin du temps réglementaire. On prend un vrai coup de marteau sur la tête et on prend un deuxième but sur un ballon anodin mal apprécié. L’attaquant tente quelque chose qui a une chance sur 1000 de réussir. On ressort de là avec beaucoup de frustration. Maintenant, il ne faut pas non plus oublier notre maîtrise pendant 90 minutes. On a été présent, on a développé du jeu mais on a encore été pénalisé par notre péché mignon, à savoir ce manque d’agressivité à la finition. Le jour où ça viendra, je pense qu’on sera vraiment bien.

Finalement, ce match confirme les pistes d’amélioration déjà évoquées avant la rencontre…

On est très agressif, dans le bon sens du terme, défensivement. Par contre, on n’arrive pas à transposer ça dans la surface de réparation adverse pour finir les actions. C’est là où on pèche vraiment actuellement. On sait que si ça débloque on réussira à enchaîner et à obtenir de belles choses. Je n’oublie pas non plus toutes les rotations qu’on a dû faire en raison des absences. Pourtant, on a réussi à maîtriser ce match en intégrant trois nouveaux joueurs, dont un gamin qui a 18 ans. Ils ont vraiment fait ce qu’il fallait pendant 90 minutes. On a des actions bien construites, je pense qu’on en a une bonne douzaine sur ce match, mais on arrive vraiment pas à mettre le ballon au fond.

Comment abordez-vous cette longue trêve hivernale ? 

Déjà, ce n’est pas un hasard si on ne tient que 90 minutes et qu’on a du mal à finir les rencontres. Physiquement, je pense qu’on n’y est pas. On manque vraiment de caisse pour enchaîner les efforts. On va profiter de la trêve pour récupérer un peu dans un premier temps, puis faire une nouvelle préparation physique pour être bien au point fin janvier. Je parlais de manque d’agressivité offensive, je pense que ça vient aussi d’un manque de lucidité. Défensivement, on ne fait pas les quelques mètres nécessaires sur les dernières actions et je pense que ça s’explique par notre condition physique. Les fins de match sont vraiment difficiles pour certains joueurs.

On aura beaucoup de boulot devant nous en janvier.

On a aussi tout un travail tactique à effectuer pour intégrer les nouveaux joueurs qui ont encore un manque de repères par rapport à notre projet de jeu. Ca commence à venir mais en quinze jours c’était trop court pour que ça se concrétise sur le terrain. On sait que ça va venir au fur et à mesure. Enfin, on va travaille le secteur de la finition pour terminer nos actions et être récompensé de nos efforts. On va s’entraîner encore une semaine, ensuite ils auront quinze jours de repos pendant les fêtes et on aura beaucoup de boulot devant nous en janvier.

Après huit rencontres, Ailly compte huit points et reste tout à fait dans la course au maintien. Il n’y a rien d’alarmant non plus…

…Ce serait alarmant si on était dépassés ! Là, ce n’est pas du tout le cas. On voit que tout le monde se mobilise, on est nombreux à l’entraînement, on travaille et on sait que ça va finir par payer. Il y a des réglages à faire mais c’est normal quand on monte. On joue des équipes qui sont meilleures que l’an dernier, mais elles sont à notre portée. Il faut que les jeunes se mettent ça dans la tête. Comme sur les deux derniers matches, il faut qu’on se présente avec l’intention de gagner.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

ST JUST (4e) – AILLY-SUR-SOMME (9e) : 2-1 (0-1)

9ème journée de Régional 2

Stade Municipal, Saint Just

Arbitre : M. Brongniart

Buts : (90′, 90+3′) pour Saint-Just ; csc (43′) pour Ailly

AILLY : Lejeune – Benoit, Chevalier, Pailleux, Chappe, Leroux, Mallet, Dusuelle, Lavillette, Chaari, Testelin

Entrés en jeu : Marcourt, Lamotte, Minez

Entraîneur : Pierre-Alain Lavillette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *