Pierre-Alain Lavillette (Ailly) : « On ressort avec deux buts offerts et une défaite »

Pierre-Alain Lavillette

Défait par le RC Amiens (1-2) lors de sa dernière sortie de l’année civile, Ailly-sur-Somme et Pierre-Alain Lavillette avouaient beaucoup de frustration quant au scénario de la rencontre.

Comment analysez-vous ce revers ?

On est très déçu parce qu’on était au-dessus du RCA mais notre maladresse technique en première mi-temps nous a fait mal. On n’était pas capable d’aligner trois passes alors que l’on gagnait tous nos duels. On n’a pas pu faire la différence. On a été plus juste en deuxième mais on a manqué de précision dans la zone de vérité. Il faut être plus efficace. On ressort avec deux buts offerts à l’adversaire et une défaite.

Vous vous êtes tirés deux balles dans le pied…

Absolument, oui. On est vraiment déçu. Les joueurs qui ont fait les erreurs le sont aussi mais on a le droit de se tromper, ça arrive. On peut faire des erreurs mais il faut essayer de grandir grâce à ça. C’est censé nous faire grandir et on ne doit pas s’en échapper en tentant de justifier par autre chose que nous-même. Si on arrive à faire cette analyse, on grandira et on ne reproduira plus ces erreurs. Si on n’y arrive pas, on ne grandira pas.

On a l’impression que l’élimination en coupe a fait beaucoup de mal…

Je ne dirais pas ça, non. On est frustré parce qu’on produit peu de jeu sur des matches que l’on a gagné parce qu’on a été solide et on a su concrétiser nos occasions. Là, on a produit du jeu, on les a mis en difficulté mais on leur offre deux buts. Ca me frustre beaucoup comme ça doit frustrer les joueurs. Ce n’est pas l’élimination qui nous a fait drôle, c’est un cycle. Si on s’arrête à l’élimination, autant ne s’incrire qu’en coupe. On ne doit pas se cacher derrière ça en tout cas.

Quel bilan tirez-vous à la trêve ?

On a joué sept matches et on est à 50% de ce que l’on peut faire au regard ce que l’on peut mettre en place et du potentiel des joueurs que l’on a. On est mieux dans le jeu aujourd’hui, mais on n’arrive pas à finir et on offre des situations de but à l’adversaire. Je pense que l’on est à notre place. On va continuer à aller chercher des points, des résultats pour se maintenir et faire grandir tout cet effectif. C’est comme ça que l’on va essayer d’avancer pour être le plus performant possible dans les années à venir.

Vous êtes tout de même dans le bon wagon…

Tout à fait, oui, on est dans le bon wagon pour se maintenir, mais avec une victoire contre le RCA on aurait été très bien. Ce qui est agréable, c’est que les joueurs font les efforts à l’entraînement pour essayer de gagner leur place. C’est vraiment hyper frustrant d’avoir concédé ces deux buts sur des erreurs individuelles mais ça fait partie du jeu. Il faut encore que l’on progresse. Il y a toujours des erreurs, sinon il n’y aurait jamais de buts.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *