Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « Zungu ? A minima maladroit, a maxima lunaire »

Philippe Hinschberger Amiens SC
Hugo Pfeiffer/Icon Sport

Invité à réagir à la sortie médiatique remarquée de Bongani Zungu contre l’Amiens SC en début de semaine, Philippe Hinschberger ne s’est pas défaussé, quand bien même il a été surpris par la teneur des propos tenus par le milieu de terrain sud-africain. Entretien.

Comment avez-vous géré la sortie de Bongani Zungu en début de semaine ?

Il a repris un peu ses déclarations. Je dirai a minima que c’est maladroit, a maxima que c’est lunaire. Bongani, je n’ai aucun problème avec lui. Il y a eu des énormes bêtises racontées dans cet article. Je lui ai apparemment manqué de respect et ensuite je me suis excusé. Bongani, ça fait deux mois qu’il est avec nous, il n’a pas apprécié que je dise une fois qu’il était en surpoids, mais il l’était largement.

Ce n’est pas compliqué, on lui a tracé sa route. On lui a donné à un poids, et tant qu’il ne l’atteignait pas, il était avec le préparateur physique. Je lui ai même fait une fleur parce que je l’ai intégré depuis un mois à nos séances alors qu’il n’a pas atteint ce poids. Aujourd’hui, il est bientôt apte à reprendre la compétition, sans doute avec la réserve parce qu’il n’a pas joué depuis avril. La route avec lui est tracée, je n’ai pas de problème avec ça et c’est pour ça que je n’ai pas trop compris sa sortie.

S’est-il excusé ?

On l’a vu lundi avec John pour qu’il nous explique pourquoi il a sulfaté un peu tout le monde. C’était surprenant parce qu’on n’a aucun problème avec Bong ! Il a travaillé un mois avec Pierre-Alexis Bouvier, notre deuxième préparateur physique, et depuis un mois, il s’entraîne normalement, fait preuve d’un bon état d’esprit. Je n’ai pas de problème.

Avez-vous vraiment l’impression qu’il a rétropédalé ?

Chacun son avis là-dessus. Je ne veux pas me prendre la tête avec ça. C’est un média sud-africain, je ne sais pas comment ils se sont parlés. On ne va pas en faire une histoire de fous. De toute façon, là-dedans, j’ai la conscience tranquille.

Mais ça rajoute un problème à toute cette situation difficile à gérer…

Quand tu es mal classé, il y a toujours des trucs qui se greffent. Quand tu gagnes, tu n’as jamais de soucis, c’est comme ça. Ce n’est pas choquant, c’est un peu dans la nature du foot d’aujourd’hui parce que les joueurs parlent tout le temps. Ce n’est pas quelque chose qui m’a perturbé. Je suis tombé de ma chaise quand j’ai lu, c’est clair, parce que je me suis demandé pourquoi il disait ça. Il n’y a aucune raison de dire ça ! Surtout, les choses sont très claires avec lui. Je répète, j’ai même été sympa avec lui ! J’adore Bongani, je pense qu’il a beaucoup de respect pour moi et je ne sais pas pourquoi c’est sorti comme ça.

A-t-il été sanctionné ?

C’est la direction qui verra, chacun son rôle.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires