Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « On a rempli notre mission »

Amiens SC Hinschberger
Loic Baratoux/Icon Sport

Alors que l’on pouvait craindre le pire, l’Amiens SC a su tenir tête à Auxerre pour l’ultime journée de championnat (2-1). De quoi suffire pour Philippe Hinschberger, qui attendait surtout un état d’esprit irréprochable pour jouer le jeu jusqu’au bout.

L’Amiens SC n’a pas pris une taule 

« Le scénario aurait pu être différent avec cette grosse occasion d’ouvrir le score. Quand on a pu rien à jouer sur un dernier match, l’idée est de prendre du plaisir et de respecter l’adversaire et le championnat. On a eu un comportement irréprochable, je ne parle pas de nos maladresses techniques. Sur l’ensemble du match, on a rempli notre mission. Auxerre a un nombre de tirs cadrés impressionnants. On a donné du fil à retordre à Auxerre, même s’ils ont logiquement dominé, en se procurant beaucoup d’occasions. C’était une belle soirée. A 2-0, Auxerre a reculé, ça nous permet de nous procurer des occasions. On a eu un peu plus de place pour jouer sur les 30 dernières minutes. Je termine avec le sentiment du devoir accompli, parce qu’on était 19e au mois de novembre. Il fallait se sortir de ce piège, de ce guêpier et les joueurs ont été présents pour redresser la barre quand c’était difficile. »

Propos recueillis par Romain PECHON

2 Commentaires

Commenter
  1. Ah ! Ah ! Ah ! Merci Philippe, je ne sais plus si je dois rire ou pleurer quand je lis ou j’entends tes analyses de matchs mais une chose est certaine : Mission réussie avec un tel groupe au niveau qualificatif ?? Alors que l’objectif était le top 5 !!
    T’es un des plus grands CLOWNS que j’ai vu à l’ASC ces dernières années !
    Virez moi ce guignol incapable de gérer et tenir un groupe, et surtout de mettre en place une équipe et de faire progresser ses joueurs !
    Et remercie Régis car sans lui on serait sûrement en National !

  2. Mission réussie ?
    1 victoire sur les 10 derniers matchs…
    à 4 points du 18e…
    Continuez comme ça les gars, on y va tout droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *