Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « On a des comptes à rendre »

Amiens SC banderole VAFC
@Le11Amiénois

Si l’Amiens SC a renoué avec la victoire face au VAFC (3-0), six mois après sa dernière victoire à domicile déjà contre le même adversaire, le match a également marqué par la contestation des supporters, auteur d’une grève des chants après avoir déployé une série de banderoles à l’intention de Bernard Joannin lors de l’entrée des joueurs. Une contestation jugée compréhensible par Philippe Hinschberger. Explications.

Hinschberger comprend le public de la Licorne

« Les banderoles, je les ai vues. La grève des chants, c’est normal. A partir du moment où les gens matérialisent leur mécontentement quand le spectacle n’est pas au rendez-vous, il faut l’accepter. Sinon, on va jouer en district, il y a cinq personnes et ce sont quatre personnes de votre famille. Ici, on a des comptes à rendre. Quand les gens ne sont pas contents, ils le font savoir et il faut l’accepter. C’est pareil pour moi, quand je vais parler devant 400 personnes pour expliquer pourquoi on n’a pas gagné, je fais front, je ne me défile pas. A partir du moment où il n’y a pas de débordement, il n’y a pas de souci. C’est aussi à nous d’amener le public, il faut que ça nous serve de leçon. »

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire