Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « Le président a le droit de faire des affaires… »

Hinschberger Amiens SC

A quelques jours de la reprise du championnat de France de Ligue 2, Philippe Hinschberger est revenu sur la préparation estivale vécue à la tête de l’Amiens SC à l’occasion d’un entretien accordé à nos confrères de la Chaîne l’Equipe. Et s’il tire un bilan positif, il pointe du doigt certains rouages du mode de fonctionnement du club. 

Une intersaison pas de tout repos 

« On a été un peu dans l’actualité mais pas forcément une actualité très flashante. Amiens est un club qui a l’habitude de faire beaucoup de mouvements de joueurs à chaque mercato. C’était encore le cas cette année, avec quelques départs, des joueurs qui ne sont pas encore revenus comme (Bongani) Zungu et (Eddy) Gnahoré, éparpillés aux quatre coins du monde. Il a aussi prioritairement fallu réduire un effectif de 35 joueurs, j’avais donné mon nombre de joueurs, j’en veux une grosse vingtaine. On a libéré cet effectif de dix éléments, ce qui était quelque chose de primordial pour bien travailler. On attend désormais toujours, pour différentes raisons administratives ou de choix, un latéral gauche titulaire et un deuxième attaquant dans les jours qui viennent. »

Amiens SC : Une défense sans certitude contre Auxerre ?

Son avis sur le mode de fonctionnement d’Amiens

« Le président Bernard Joannin, avec qui j’ai eu beaucoup de discussions, ne s’en cache pas : il fait aussi beaucoup de business avec son club de football, qui n’est pas son activité principale. Il s’occupe du club sur 10 ou 20% de son temps. Il a tout à fait le droit de faire des affaires et Amiens le fait plutôt bien. C’est un club qui est sain financièrement, qui a même de l’avance de trésorerie si je me fis à ce qu’on m’a dit. Maintenant, il y a un peu trop de va et vient dans les quinze premiers jours, des joueurs qui partent et arrivent tardivement. Si je suis encore là la saison prochaine, ce que je ne peux pas encore garantir aujourd’hui, ma volonté est de déblayer la reprise pour qu’on n’est pas des joueurs qui font la première semaine avec nous et qui ne sont plus là pour la suite. On peut largement anticiper ce genre de choses avant la trêve. Cela évite les incessants mouvements qu’on a connu les quinze premiers jours, même si maintenant j’ai retrouvé un fonctionnement qui ressemble à ce que j’apprécie. »

Source : La Chaîne l’Equipe

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Ac1967
Ac1967
2 mois il y a

Vous avez tout résumé coach. Pas certain que cela va plaire à oncle Picsou et sa bande. 🙂

Ghis
Ghis
2 mois il y a

Ça a l’air de plutôt bien marcher comme affaire l’ASC, attention à ne pas casser votre jouet monsieur le président !