Philippe Hinschberger (Amiens SC) : « Qu’on se prépare à se faire rentrer dedans »

Hinschberger Amiens SC
FEP/Panoramic/Imago

Désireux de voir son équipe enchaîner deux victoires consécutives pour la première fois de la saison, Philippe Hinschberger est également conscient de la difficulté d’un déplacement à Bastia, qui n’a toujours pas perdu à domicile cette saison. Quoi qu’il en soit, l’entraîneur de l’Amiens SC aspire à lancer une série et à surfer sur la dynamique du succès acquis face à Valenciennes. Entretien.

Philippe Hinschberger, comment s’est déroulée la semaine après cette première victoire à domicile ?

Il y a eu des sourires, mais il ne faut pas non plus que l’on perde ça même si l’on perd. Si tu perds la bonne humeur et le moral dans le travail… On veut mettre beaucoup de qualité, de concentration. Le footballeur, en général, peut vite perdre sa concentration à l’entraînement. On fait le maximum pour rester focus, mais bien évidemment que la victoire valide tout un tas de choses. Ca valide les choix, les remplacements, le système de jeu, même si tout n’a pas été parfait.

Vous ne devez avoir qu’une seule envie : passer enfin la seconde…

Ca a été difficile pour nous de regagner un match, mais quand tu le fais, bien évidemment que tu as envie que ça puisse te porter, c’est l’objectif. Bastia est aussi dans un cas de figure compliqué, on est à peu près sur les mêmes performances. On a raté notre coup à Dijon dans des conditions similaires. On va tout faire pour ramener quelque chose mais ces matches entre équipes mal classées valent obligatoirement des points. On a longtemps couru après une victoire, mais l’idéal serait d’enchaîner ou, dans le pire des cas, faire une série où l’on fait un nul après une victoire, que l’on puisse prendre des points avant la trêve.

Comment abordez-vous ce déplacement de l’Amiens SC à Bastia ?

Bastia, à domicile, a des valeurs. C’est comme ça depuis la nuit des temps. On sait qu’ils voudront gagner le match aussi, on se prépare à avoir la pression, c’est normal. Ils ont fait un très bon match à Auxerre, leur copie était très propre. Ils sont comme nous. Quand on est un peu convalescent à domicile, on cherche des solutions. Je m’attends à un match entre deux équipes mal classées qui voudront prendre des points sur l’autre.

Depuis le début de saison, l’Amiens SC n’a pas forcément bien négocié les matches à pression ou face à des adversaires à votre portée sur le papier…

On a eu plus de faux-pas à domicile qu’à l’extérieur. Il faut qu’on se prépare à se faire rentrer dedans. A Dijon, il n’y a rien eu de particulier, si ce n’est qu’on a buté et qu’on a encaissé sur le seul tir cadré en deuxième mi-temps. On prend un but un peu bizarre mais on ne s’est pas fait remuer. La dernière fois qu’on s’est vraiment fait remuer, c’est en préparation contre les Belges. Ca envoyait ! On s’en est plutôt bien sorti, on sait qu’il va falloir résister, gérer nos émotions en le faisant mieux qu’à Nancy et Dijon, ne pas trop réfléchir, bien se positionner, travailler sur le système mis en place et voir ce que ça va donner avec un premier match à l’extérieur dans cette nouvelle configuration.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires