Peter Bosz (Lyon) : « Le RC Lens n’est pas là par hasard »

Peter Bosz
LEVERKUSEN, GERMANY - FEBRUARY 13: Peter Bosz, Head Coach of Bayer 04 Leverkusen reacts prior to the Bundesliga match between Bayer 04 Leverkusen and 1. FSV Mainz 05 at BayArena on February 13, 2021 in Leverkusen, Germany. Sporting stadiums around Germany remain under strict restrictions due to the Coronavirus Pandemic as Government social distancing laws prohibit fans inside venues resulting in games being played behind closed doors. (Photo by Lukas Schulze/Getty Images)

Enthousiasmant dans le jeu, un peu plus décevant dans les résultats, l’Olympique Lyonnais de Peter Bosz intrigue en ce premier quart de saison mais déçoit pour le moment quant à son classement. Présentation de l’adversaire du RC Lens pour cette rencontre de la douzième journée de Ligue 1.

La dynamique

La défaite concédée par les Lyonnais à Nice la semaine dernière est certainement le plus bel exemple de ce début de saison contrasté pour l’OL. Séduisants et enthousiasmants pendant 80 minutes et menant fort logiquement de deux buts, les joueurs de Peter Bosz se sont totalement écroulés en fin de partie pour finalement s’incliner (2-3). Un symbole de ce premier quart d’exercice 2021-2022. Souvent très agréables à voir, produisant un des plus beaux jeu de Ligue 1, les Rhôdaniens peinent à confirmer sur le plan des résultats et ne pointent qu’à la dixième place après onze journées, à cinq points de Lens, deuxième, et adversaire du week-end. Le moment idéal pour aller de l’avant ?

La déclaration

« Lens n’est pas là par hasard. Ils méritent vraiment cette deuxième place. On doit les battre samedi. Je ne pense pas que Lens change de système. Il faudra aussi s’adapter à l’adversaire. Ils font un très beau début de saison. On va avoir un superbe match. Ils n’ont pas peur de jouer. Ils font un pressing haut. On va avoir un match très intéressant. »

Peter Bosz (entraîneur de Lyon)

Le mercato

Ils sont arrivés : Xherdan Shaqiri (attaquant, Liverpool) ; Emerson (défenseur, Chelsea, prêt) ; Henrique (défenseur, Vasco de Gama) ; Damien Da Silva (défenseur, Rennes) ; Jérôme Boateng (défenseur, Bayern).

Retours de prêts : Moussa Dembélé (attaquant, Atlético) ; Pape Cheikh (milieu, Dijon) ; Lenny Pintor (attaquant, Troyes) ; Jeff Reine-Adélaïde (milieu, Nice).

Ils sont partis : Joachim Andersen (défenseur, Fulham) ; Maxwel Cornet (attaquant, Burnley) ; Jean Lucas (milieu, Monaco) ; Melvin Bard (défenseur, Nice) ; Youssouf Koné (défenseur, Troyes, prêt) ; Memphis Depay (attaquant, Barcelone) ; Yahya Soumaré (attaquant, Dijon, prêt) ; Djamel Eddine Benlamri (défenseur, Qatar SC) ; Cenk Özkacar (défenseur, Louvain, prêt).

Fin de prêt : Mattia De Sciglio (défenseur, Juventus).

Le chiffre

1 – Sur les onze rencontres de Ligue 1 disputées à Lyon entre l’OL et le RC Lens au vingt-et-unième siècle, les Lyonnais présentent un bilan largement favorable. Victorieux à neuf reprises, ils ont été accrochés une fois et battus seulement à une seule reprise, en août 2014. Alors de retour dans l’élite après trois saisons disputées en Ligue 2, les Lensois créaient la surprise en s’offrant le scalp des Lyonnais grâce à un but de Nomenjanahary (1-0), signant leur premier succès de la saison.

Le groupe lyonnais face au RC Lens

Lopes, Barcola, Bonnevie – Dubois, Gusto, Boateng, Da Silva, Denayer, Diomandé, Emerson, Henrique – Aouar, Caqueret, Guimaraes, Keita, Paqueta, Shaqiri, Mendes – Cherki, Slimani, Toko Ekambi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *