Paulo Fonseca (LOSC) : « Construire une équipe ambitieuse et solide »

Paulo Fonseca LOSC
Franco Arland/Icon Sport

Fraîchement nommé à la tête du LOSC, Paulo Fonseca s’est exprimé pour la toute première fois devant la presse, ce jeudi. L’occasion pour le successeur de Jocelyn Gourvennec d’exprimer sa vision des choses et d’évoquer ses objectifs pour la saison à venir. 

Paulo, à quand remontent les premiers contacts avec le LOSC et pourquoi avoir accepté de relever ce challenge ? 

C’était un processus normal. Le club m’a contacté récemment pour me présenter le club, le projet et les ambitions. On a évoqué beaucoup de sujets et j’ai été très vite motivé et enthousiaste. On a fini par trouvé cet accord, je suis prêt à me mettre au travail. Je suis vraiment enthousiaste et heureux de rejoindre ce gros club avec une grosse base de supporters, un excellent staff et une équipe forte. Je suis vraiment très fier d’être ici aujourd’hui.

Quels sont les besoins du LOSC pour être une équipe ambitieuse ?

J’ai supervisé l’équipe et les joueurs. C’était facile de comprendre ce qu’on pouvait construire ici. Je suis sur que le club veut construire une équipe ambitieuse, solide. Je suis un coach qui a des idées multiples et variées. Il faut bien comprendre qu’on a besoin de temps pour mettre une équipe en place, mais je suis persuadé qu’on va pouvoir construire une équipe solide, avec une réelle identité, une équipe qui veut dominer les matches et jouer un football offensif. On sait bien qu’on ne pourra pas gagner tous les matches, mais on veut avoir une mentalité irréprochable à chaque match. Il faudra se battre jusqu’à la dernière minute de chaque match. Il y a des équipes plus fortes que nous, la Ligue 1 est un championnat relevé. On va respecter tout le monde mais on veut être une équipe ambitieuse, qui rendra fière nos supporters.

Comment définiriez-vous le style Fonseca ?

Je ne peux pas tout révéler (sourire). Je suis un coach offensif, qui aime aller vers l’avant, prendre des initiatives. J’aime pouvoir dominer les matchs et me rapprocher de la surface adverse. J’aime garder le ballon, avoir une équipe agressive, qui veut conserver le ballon. On doit avoir cette mentalité contre toutes les équipes, même le PSG.

Quel est votre vision sur l’effectif actuel ? Quels postes nécessitent d’être renforcés ? 

On travaille ensemble pour trouver la meilleure formule pour l’équipe. On sait que certains joueurs sont censés partir, on travaille donc pour trouver ceux qui sont adaptés à notre style de jeu et qui peuvent apporter une mentalité forte. J’ai une première impression très bonne sur le staff, je vais avoir beaucoup de monde pour bien m’entourer dans mon travail, en plus d’avoir d’excellentes conditions de travail.

Redoutez-vous que vos ambitions se cassent un peu les dents sur le football très défensif prôné en France ?

J’ai vécu la même situation en Italie ou en Ukraine. En Italie, le championnat est très relevé, avec des caractéristiques spécifiques. J’ai déjà vu beaucoup de matches de Ligue 1 et je pense avoir bien perçu les caractéristiques de ce championnat. Comme j’ai dit, je suis persuadé qu’on peut avoir une équipe solide, avec une mentalité irréprochable et beaucoup d’ambition dans le jeu. Je le répète, on ne va pas gagner tous les matches mais on va tout mettre en œuvre en se battant jusqu’à la dernière minute sur le terrain. Il faudra montrer du courage, qui est la plus importante des vertus.

Quel rôle peut avoir José Fonte au sein de votre vestiaire ? 

J’ai eu l’opportunité de prendre un petit café avec lui avant d’arriver. C’est le capitaine du LOSC, c’est une forte personnalité dans le vestiaire, c’est le genre de joueur qui peut aider un coach. En plus, il est Portugais, on parle la même langue. Je suis sûr de pouvoir compter sur lui pour m’aider avec l’équipe et pour mon intégration.

A Rome, vous aviez abandonné votre 4-2-3-1 pour une défense à trois. C’est aussi quelque chose qu’on voit de plus en plus en Ligue 1. Est-ce quelque chose que vous envisagez pour le LOSC ?

Non, je ne l’envisage pas. Mon idée est différente, je veux jouer différemment avec une base à quatre défenseurs.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.