Paulo Fonseca (LOSC) : « Ce sera un match intense »

Paulo Fonseca Brest - LOSC
Pavel Clauzard / Le 11 HDF

Afin de se déplacer en Bretagne, du côté de Brest, le LOSC va pouvoir compter sur un retour dans son effectif. Néanmoins, Paulo Fonseca a toujours des absents, ce qui le contraint à faire des choix. Notamment en défense avec José Fonte qui ne sera pas là. Entretien.

Paulo Fonseca, à quel genre de match vous attendez-vous à Brest, un adversaire qui lutte pour sa survie en Ligue 1 ?

Nous ne savons pas ce qui peut se passer sur ce match. Ils ont un nouvel entraîneur, c’est donc difficile pour moi de savoir comment ils joueront. Par contre, nous savons que Brest est une équipe très physique, qui presse très bien et avec intensité. Nous savons aussi qu’il est difficile de jouer là-bas et nous savons que Lille n’a pas gagné les quatre derniers matches contre Brest (2 nuls, 2 défaites). C’est un point important qui permet d’appréhender la difficulté du match qui nous attend. Nous voulons gagner, mais nous devons aussi être vigilants et concentrés. Ce sera un match très intense et très difficile.

Alexsandro et Leny Yoro sont-ils en concurrence pour remplacer José Fonte ?

Je ne veux pas dire qui jouera demain, même si je le sais. Leny (Yoro) a fait un très bon match et Alexsandro aussi. Je pense qu’en ce moment, nous devons penser à beaucoup de choses. L’adversaire, comment nous voulons jouer, la forme des joueurs, etc. Tout est important dans la décision qui est déjà faite, mais que je ne donnerai pas avant demain.

Qu’est-ce qui fait la différence pour qu’il n’y ait pas de hiérarchie claire à vos yeux derrière Fonte et Djalo ?

Ce sont diverses choses. Nous devons penser au match que nous devons attendre face à Brest. Il n’y a pas de hiérarchie, je décide seulement en fonction des caractéristiques de l’adversaire et des choses que nous voulons faire.

Que pensez-vous de la nomination de Roberto Martinez à la tête de la sélection portugaise ?

Il est l’entraîneur du Portugal aujourd’hui et je suis vraiment avec Roberto. Ce n’est pas facile ce moment pour la fédération portugaise. Ils ont eu à choisir un coach et le président a choisi Roberto Martinez. Je pense que tous les Portugais doivent être avec lui.

Propos recueillis par Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *