Paul Le Guen (Le Havre) : « Ca ne fait jamais plaisir de voir un entraîneur être débarqué »

Paul Le Guen Le Havre
@Photo Le Havre

Attendu dans le bas de tableau après une saison très compliquée la saison passée, Le Havre de Paul Le Guen surprend son monde et occupe le top 5 après plus d’un tiers du championnat. Présentation de l’adversaire du VAFC pour cette rencontre de la quinzième journée de Ligue 2.

La dynamique

Invaincu dix matches de suite en championnat (cinq victoires, cinq nuls), le HAC a connu un petit coup d’arrêt la semaine dernière en s’inclinant un but à zéro sur la pelouse de l’USL Dunkerque. Un revers que les hommes de Paul Le Guen vont vite vouloir effacer ce samedi avec la réception du VAFC. Méfiance tout de même, car sur les dix dernières rencontres de Ligue 2, Le Havre possède le même bilan que Toulouse et Sochaux avec dix-neuf points pris sur trente possibles. Pour la deuxième semaine de suite, le VAFC va affronter le cinquième du championnat, après Auxerre lundi, désormais sur le podium.

Le joueur à suivre

Meilleur buteur havrais depuis le début de saison, Quentin Cornette réalise d’ores et déjà sa meilleure saison en professionnel ! Passé quatre saisons du côté de l’Amiens SC, où il a régulièrement été confronté à des blessures, il a choisi le projet havrais la saison dernière, ne trouvant le chemin des filets qu’à une seule reprise en vingt-sept rencontres. Avec déjà quatre réalisations et deux passes décisives, Quentin Cornette se positionne comme un véritable leader offensif pour le HAC. Il faudra notamment se méfier de son génie sur coup-franc, la patte droite de l’ancien Amiénois a déjà œuvré à deux reprises dans cet exercice cette saison, contre Toulouse et à Nancy.

La déclaration

« On va dire que je dis ça pour tout le monde mais là c’est vrai, ils ont beaucoup de bons joueurs. Ils ont un effectif composé de beaucoup de joueurs confirmés. Ca ne fait jamais plaisir de voir un entraîneur être débarqué mais je souhaite la bienvenue à Christophe Delmotte. J’ai eu l’occasion de le connaître et d’apprécier sa compagnie quand j’étais son entraîneur à Lyon et j’en garde un bon souvenir. Il y a plus d’incertitudes que d’habitude avec ce changement de coach. On a regardé le match de lundi contre Auxerre et c’est moins évident de présenter quelque chose aux joueurs. Il y a plus d’incertitudes. »

Paul Le Guen (entraîneur du Havre)

Le mercato

Ils sont arrivés : Pape Ibnou Ba (attaquant, Niort) ; Ismaël Boura (défenseur, Lens, prêt) ; Thierno Baldé (défenseur, PSG, prêt).

Retour de prêt : Ayman Ben Mohamed (défenseur, Denizlispor).

Ils sont partis : Woyo Coulibaliy (défenseur, Parme) ; Umut Meras (défenseur, Besiktas) ; Mamadou Fofana (milieu, Amiens) ; Romain Basque (défenseur, Bakou) ; Godwin Bentil (attaquant, Niort) ; Hervé Bazile (attaquant, sans club).

Le chiffre

8 – Lors du dernier affrontement entre les deux équipes, pas moins de huit buts avaient été inscrits devant le public du Hainaut. Avec trois buts côté valenciennois marqués par Boutoutaou, Cuffaut et Macalou, et cinq réalisations havraises de Basque (x2), Thiaré, Boutaib et Fofana, le VAFC subissait une dixième défaite en dix-sept rencontres face au HAC depuis 1993. Un adversaire qui ne réussit pas aux Valenciennois.

Le groupe havrais pour affronter le VAFC :

Fofana, Gorgelin (g.) – Baldé, Mayembo, Boura, Gibaud, Sanganté, Mbemba – Bonnet, Abdelli, Richardson, Lekhal, Ba – Alioui, Cornette, Boutaïb, Ba, Samoura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *