Oswald Tanchot : « Quand j’ai signé mon contrat, on avait cinq points »

Oswald Tanchot Amiens SC

Revenu dans le bon wagon de la première partie de tableau grâce à une incroyable série en cours, l’Amiens SC revient de très loin, tant il était proche de basculer dans la zone rouge il y a un peu plus d’un mois. Oswald Tanchot s’en souvient et apprécie le chemin parcouru par son équipe depuis.

22 points en 14 matches 

Si l’Amiens SC se retrouve neuvième à la mi-saison, à seulement six points des playoffs, il peut s’en estimer heureux tant il revient de loin. « Quand j’ai signé mon contrat, on avait cinq points en six matches et le président m’avait dit qu’il fallait sauver la saison et aller chercher le maintien, se remémorait Oswald Tanchot à l’issue du succès à Niort. Je n’ai que ça en tête. » Le tout avec des chiffres qui parlent en faveur des Amiénois et de leur entraîneur. « Je ne les ai pas en tête mais je sais qu’on est à sept matches sans défaite et que l’on est à vingt-sept points, appréciait Tanchot. On avance avec tout ça, mais on sait qu’il faut surtout être en quête de progression et de maintien de l’état d’esprit. J’espère que le reste de janvier ne va pas casser tout ça. »

Amiens SC : Quelle est la patte Oswald Tanchot ?

Auteurs d’une prestation extrêmement aboutie à Niort, les Samariens n’arrivaient pourtant pas dans des conditions idéales. « Je veux saluer les gars parce qu’on a eu beaucoup d’absents pour reprendre, des forfaits de dernière minute après avoir travaillé tactiquement nos matches, on a lancé des jeunes dans l’urgence, et ils répondent présent, à l’image de Gaoussou Traoré ou Florian Bianchini. » De quoi voir l’avenir avec sérénité et ambition ? « Une fois que le maintien sera acté, on verra les choses, mais quand tu démarres avec cinq points en six matches et que tu bascules à vingt-sept à la mi-saison, c’est du travail, même si j’ai des regrets sur quelques matches, tempère le technicien. Globalement, on ne fait rien dans la facilité, il faut aller chercher les choses et c’est pour ça que si on lâche un petit peu, on sera en danger. Il ne faut rien lâcher. »

Désormais bien plus en sécurité qu’à la fin du mois de novembre, l’Amiens SC peut voir quelque peu venir. Sans toutefois relâcher l’étreinte afin de ne pas voir la zone rouge revenir et prendre un coup au moral qui pourrait faire très mal.

 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Fergas
Fergas
5 mois il y a

Si Tanchot était resté à 5 points, il serait parti depuis longtemps… On aurait pu rappeler Pélissier…

Amiens SC Akolo Niort

L’Amiens SC revient de (très) loin ! [PODCAST]

Sy Amiens SC

Amiens SC : Un Sy en chasse un autre ?