Oscar Garcia (Reims) : « Lille n’est pas à son niveau »

Oscar Garcia
Michael Baucher / Panoramic / Imago

Le Stade de Reims a ouvert une nouvelle ère durant l’été et s’en porte plutôt bien pour le moment. Avec une seule défaite au compteur, les Rémois pointent au milieu de tableau et viennent à Lille avec l’ambition de décrocher un deuxième succès. Présentation de l’adversaire du LOSC pour cette rencontre de la septième journée de Ligue 1.

La dynamique

Maintenu sans briller et souvent dans l’ennui, Reims a fait table rase et a dit au revoir à David Guion durant l’été. En fin de contrat, le technicien n’a pas été prolongé et a été remplacé par un entraîneur porté par un football plus offensif et déjà connu de la Ligue 1, Oscar Garcia. Et pour le moment, le pari semble payant en Champagne. Certes, Reims n’a connu la victoire qu’à une reprise en six journées, mais les Rémois ont enthousiasmé le football français en ce début d’exercice. Penchant vers l’avant, les Marnais manquent toutefois de réalisme pour aller chercher encore plus haut mais posent des difficultés à toutes les équipes rencontrées jusqu’à présent. Lille fera-t-il figure d’exception ?

Le joueur à suivre

Il avait grandement aidé Dunkerque à décrocher son maintien l’an passé lors de son prêt dans le Nord, et montre désormais qu’il a le niveau pour jouer en Ligue 1. A vingt-trois ans, Ilan Kebbal est en train de franchir une nouvelle étape dans sa progression sous les couleurs du Stade de Reims. S’il avait démarré sur le banc lors des deux premières rencontres, il a rapidement conquis Oscar Garcia qui en fait désormais un titulaire indiscutable. Excellent techniquement, vif sur ses appuis et avec une vision de jeu supérieure à la moyenne, Kebbal surprend son monde dans l’élite du football français jusqu’à présent. A tout cela, il ajoute également des statistiques avec un but et deux passes décisives en six rencontres. Des débuts en L1 plus que prometteurs !

La déclaration

« Nous n’avons pas énormément de temps pour nous préparer et nous organiser sur le terrain. Avec le staff, nous avons axé les entraînements sur de la récupération pour que les joueurs soient en pleine forme demain. Je préfère jouer souvent, surtout après le match nul de dimanche, j’aimerais rebondir rapidement et décrocher les 3 points de la victoire. Pour le moment Lille n’est pas à son niveau, mais il faut se méfier de ce genre d’équipe. L’effectif adverse reste de qualité notamment avec Yilmaz, Botman ou même André, qui, pour moi, fait partie du top 3 des meilleurs milieux de terrain du championnat.« 

Oscar Garcia (entraîneur de Reims)

Le mercato

Ils sont arrivés : Azor Matusiwa (milieu, Groningue) ; Mitchell Van Bergen (attaquant, Heerenveen) ; Nicolas Penneteau (gardien, Charleroi) ; Andrew Gravillon (défenseur, Inter, prêt) ; Rafik Guitane (milieu, Rennes). Retours de prêts : Ilan Kebbal (attaquant, Dunkerque) ; Anastasios Donis (attaquant, VVV-Venlo) ; Sambou Sissoko (défenseur, QRM). Ils sont partis : Boulaye Dia (attaquant, Villareal) ; Nicolas Lemaître (gardien, QRM) ; Dialy Ndiaye (gardien, Boulogne, prêt) ; Timothé Nkeda (attaquant, Orléans, prêt) ; Rafik Guitane (milieu, Maritimo, prêt) ; Thibault de Smet (défenseur, Beerschot, prêt) ; Xavier Chavalerin (milieu, Troyes) ; Logan Costa (défenseur, Toulouse) ; Dereck Kutesa (attaquant, Zulte-Waregem, prêt) ; Kaj Sierhuis (attaquant, Almelo, prêt) ; Dario Maresic (défenseur, LASK, prêt) ; Billal Brahimi (attaquant, Angers).

Le chiffre

14 – Reims a partagé les points à quatorze reprises en Ligue 1 en 2021 (6 succès, 7 défaites), plus que toute autre équipe des cinq grands championnats européens sur la période.

Le groupe rémois

Rajkovic, Diouf, Penneteau (g.) – Abdelhamid, Faes, Gravillon, Foket, Doucouré, Konan, Locko – Cassama, Berisha, Flips, Munetsi, Matusiwa – Mbuku, Ekitike, Kebbal, Koffi, Van Bergen, Donis.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires