« On aurait bien piqué Thomas Monconduit mais on va plutôt tenter son frangin Ramòn »

Chaque semaine, nous allons prendre la température du côté de l’adversaire de l’Amiens SC. Aujourd’hui, nous avons opté pour l’interview décalée en allant à la rencontre de We Are Malherbe, « une bande de supporters cinglés apportant un regard décalé sur le SM Caen ».

C’est un peu le début d’une nouvelle ère à Caen après plusieurs années de stabilité… Comment jugez-vous votre début de saison ?

En fait on a trouvé chaussure à notre pied en jouant en stabilisés plutôt que de se cramponner. En conséquence on a aussi tendance à démouler et dévisser, mais bon…
Sinon, l’objectif cette année c’est d’être champion de France des matches nuls.

Quel joueur recruté cet été peut devenir votre star ?

Yacine Bammou. Il était décrié à Nantes mais notre amour va le transcender comme ça avait été le cas avec Ronny Rodelin.

Fabien Mercadal, ancien de l’ASC, a rejoint Caen, comment ce choix a été perçu ?

On ignorait qu’il avait évolué à l’AS Cannes. On a pleuré en apprenant l’arrivée de ce parfait inconnu. Et depuis chaque jour nous montre qu’on a été cons.

Il avait classé Amiens comme le Barça du National à l’époque. Vous en pensez quoi du Barça picard en Ligue 1 ?

Lâche cette bouteille, le Barça n’a rien à voir avec une marque de surgelés !

Après sept matches, quelles sont les principales différences entre le Caen de Garande et celui de Mercadal ?

Vous avez 3 heures devant vous ? Avant, Patoche Garande était le seul à voir de bonnes choses. Maintenant tout le stade les voit.

On a vu que vous vous étiez moqué des supporters d’Amiens sur Twitter en début de semaine, pourtant Amiens vous a mis 3-0 en avril dernier !

Disons que si on arrête de chambrer les équipes qui nous battent, on ne va pas tarder à mettre la clé sous la porte.

Quel est votre regard sur Amiens ?

Une ville du Nord, en Somme.

Si vous ne deviez prendre qu’un seul joueur à Amiens, lequel ?

On vous aurait bien piqué Thomas Monconduit mais on va plutôt tenter son frangin Ramòn.
D’autant qu’on n’a plus Lejonncour.

Le nom de Pélissier a été évoqué à Caen, cet été. Auriez-vous été emballé ?

Il en était question avant le changement de direction et franchement ça nous emballait pas mal mais maintenant on n’échangerait plus notre Mercadou contre dix Jurgen Klopp.

Un pronostic ?

1-0, but du siècle de Manu Imorou sur un centre dévissé qui atterrit en lucarne.

Propos recueillis par Adrien ROCHER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.