Olivier Pantaloni (Ajaccio) : « Dunkerque ? Une équipe qui a retrouvé beaucoup de confiance »

Olivier Pantaloni
MIchel Luccioni / Icon Sport

Sur une très bonne série de résultats, l’AC Ajaccio d’Olivier Pantaloni est monté sur le podium de la Ligue 2 et ne pointe qu’à un point de la deuxième place et deux de la tête du championnat. Présentation de l’adversaire de l’USL Dunkerque pour cette rencontre de la seizième journée de Ligue 2.

La dynamique

Troisième du championnat après un très bon début de saison, l’AC Ajaccio fait également partie des équipes en forme des dernières semaines en Ligue 2. Avec neuf points pris sur les cinq derniers matches, les Corses occupent la quatrième place sur cette période à un point de la meilleure équipe du moment… l’USL Dunkerque ! Bons, voire très bons, en championnat, les deux adversaires du week-end présentent une autre similitude avec une élimination par une équipe de calibre inférieure lors de leur élimination en Coupe de France.

Le joueur à suivre

Le capitaine Mathieu Coutadeur blessé contre Orléans et probablement forfait, Olivier Pantaloni va très certainement s’en remettre à son attaquant d’expérience Gaëtan Courtet pour animer le jeu offensif ajaccien. Auteur de trois buts et deux passes décisives depuis le début de la saison, l’expérimenté attaquant sera – avec Bevic Moussiti-Oko – le fer de lance de l’attaque corse pour l’affrontement face à Dunkerque.

La déclaration

« On est vite passé à autre chose parce qu’il y a ce match de Dunkerque qui arrive. Ils avaient mal débuté leur championnat mais ils sont sur une série assez incroyable même s’ils ont perdu leur dernier match de championnat dans les dernières secondes, à dix. Ils sont sur une des meilleures séries sur les cinq ou six derniers matches. C’est une équipe qui a retrouvé beaucoup de confiance. J’ai encore en tête le match de la saison passée où on était sur une bonne dynamique et si on instaure pas une forme de rigueur et de discipline sur ce match, on peut être mis en difficulté contre cette équipe. Si on garde la concentration et la rigueur, on a de quoi espérer un bon résultat. »

Olivier Pantaloni (entraîneur d’Ajaccio)

Le mercato

Ils sont arrivés : Oumar Gonzalez (défenseur, Chambly) ; Clément Vidal (défenseur, Montpellier, prêt) ; Chaker Alhadur (défenseur, sans club).

Ils sont partis : Mathieu Huard (défenseur, sans club) ; Tony Njiké (milieu, Cholet, prêt) ; Faiz Mattoir (attaquant, Cholet, prêt) ; Jérémy Corinus (défenseur, Fermana) ; Simon Elisor (attaquant, Villefranche, prêt) ; Lucas Pellegrini (milieu, Bastia-Borgo, prêt) ; Joris Sainati (défenseur, Bastia) ; Sidney Obissa (défenseur, Olympique Charleroi, prêt).

Fins de prêts : Quentin Lecoeuche (défenseur, Lorient) ; Abdoulaye Keita (milieu, Olympiakos).

Le chiffre

2 – Il n’y a eu que deux affrontements en Ligue 2 entre Dunkerquois et Ajacciens et ils se sont à chaque fois soldés par une victoire de l’équipe recevante. En septembre 2020, Ajaccio s’imposait à François-Coty grâce à un but de Barreto sur pénalty tandis qu’en janvier 2021, Dunkerque prenait sa revanche à Tribut (3-1) grâce – notamment – à un doublé de Malik Tchokounté dans une rencontre où Benjamin Leroy avait été exclu.

Le groupe ajaccien pour affronter l’USL Dunkerque :

Leroy, Sollacaro – Gonzalez, Avinel, Vidal, Kalulu, Youssouf, Diallo, Alhadhur – Marchetti, Laci, Barreto, Nouri – Bayala, Cimignani, El Idrissy, Botué, Courtet

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.