Olivier Guégan (VAFC) : « Très déçu pour l’ensemble du club et des supporters »

Olivier Guégan
Le 11 Valenciennois

Pour la troisième fois consécutive, Valenciennes a connu la défaite sur sa pelouse du Hainaut, cette fois face à QRM (1-2), en grande partie à cause de fébrilité selon Olivier Guégan.

Un manque de sérénité

« C’est de la fébrilité, certainement. Ce n’est pas la première fois qu’on a la possibilité d’ouvrir le score sans mettre le deuxième pour tuer le match et qu’on se retrouve fébrile, nerveux, en difficulté quand l’adversaire appuie fort. Là est la question. Dans l’état d’esprit, je n’ai rien à reprocher aux joueurs si ce n’est mettre le deuxième pour se faciliter la tâche. On doit montrer beaucoup plus de caractère et de personnalité dans nos temps faibles, ça n’a pas été le cas ce soir. On est très déçu pour l’ensemble du club et des supporters. Le pénalty relance le match ! Le football est cruel et impitoyable, il l’a été ce soir. »

Propos recueillis par Arthur LASSERON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article