Olivier Guégan (VAFC) : « On pourra faire des bilans à cinq-dix matches de la fin »

Estimant que le championnat de Ligue 2 est plus ouvert que jamais derrière l’ogre toulousain, Olivier Guégan est persuadé que son équipe peut aller chercher mieux que sa douzième place actuelle. L’entraîneur du VAFC se refuse donc à faire un bilan sur le niveau de son équipe après dix journées donne rendez-vous au printemps, à l’approche du sprint final.

Un championnat ouvert… pour le VAFC ?

« Tout le monde peut battre tout le monde. La vérité d’aujourd’hui ne sera pas celle de demain. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut être régulier. Quand on ne peut pas gagner, il faut surtout ne pas perdre et quand on peut gagner, il ne faut pas laisser passer sa chance. C’est un championnat très rude, très long. L’an dernier à la même époque, le PFC avait 25 points et ils terminent dans le top 5 à la toute dernière journée. Tout est possible pour beaucoup d’équipes. Après cette trêve, il restera neuf matches de championnat et trois de coupe de France pour clore cette phase aller. Il ne faut pas calculer et capitaliser à chaque match. On pourra faire des bilans, des mini-bilans, à cinq-dix matches de la fin. L’an dernier, tout s’est joué à la dernière journée. Il faut donc être centré sur soi et régulier dans la performance. »

Propos recueillis par Emilien PAU

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires