Olivier Guégan : « Sept points en une semaine, c’est forcément positif »

Olivier Guégan VAFC
FEP / Panoramic / Imago

Vainqueur dans la souffrance à Dijon (0-1), le VAFC a pleinement profité de sa semaine à trois matches pour s’extirper de la zone rouge et peut-être bien lancer sa saison. En attendant une confirmation sur le mois d’octobre, Olivier Guégan estime que ses joueurs sont récompensés des efforts fournis depuis l’entame du championnat. Entretien.

Vous concluez en beauté une belle semaine ?

Oui, ce n’était pas évident puisqu’au delà de la qualité de Dijon, qui était sur une grosse dynamique, nous on avait pas mal de pépins, on a été récompensés. Récompensés de nos nombreux efforts, on a eu l’opportunité d’ouvrir le score. On a été très solide, notre gardien a fait une grosse partie. On a eu la baraka, et ça fait du bien. Parce que les joueurs le méritaient. Prendre sept points en une semaine, c’est forcément positif. Maintenant, il faut rester serein, calme et bien récupérer après ce long déplacement, on va se taper six heures de bus. J’ai beaucoup aimé notre mentalité, notre état d’esprit, notre don de soi pour venir arracher cette victoire.

Arriver hier, c’était la meilleure solution ?

C’était une obligation, vu le déplacement, la longueur du déplacement. Il faut mesurer la performance de mon équipe. On a joué avec un gardien qui a deux matches en pro. Ilyès Hamache, c’était son premier match professionnel en tant que titulaire. Avec Mathis Picouleau qui est arrivé l’année dernière. Mohamed Kaba, qui sort d’un an d’inactivité, qui rejoue titulaire et qui avance bien. Ils ont encore appris sur ce match, bien sûr bien encadrés par les joueurs plus matures. Elle fait du bien et valide le travail fait en amont, même si les résultats n’étaient pas ceux attendus, surtout à domicile.

Les changements dans la composition ont été apportés pour faire souffler ?

Quentin Lecoeuche était impacté des deux matches qu’il a joué. Il a eu une petite alerte hier (ndlr : jeudi) à l’entraînement. Je ne voulais pas prendre de risque. Il fallait de la fraîcheur, l’entrée de Maxime Spano a fait aussi énormément de bien à cette équipe. On a subi les assauts, on a été récompensés parce qu’on a mis beaucoup de cœur. Bien sûr que si on veut refaire des performances à l’extérieur, il faudra garder cet état d’esprit, mais aussi avoir plus de tenue chez l’adverse, de possession pour gérer les temps forts de l’adversaire. On était chez l’épouvantail de la division, qui est programmé pour jouer au-dessus. Gagner ici c’est toujours positif.

La performance du jour montre-t-elle qu’il y a plus de profondeur de banc ?

En tout cas il y a beaucoup de jeunesse. Lucas, ce n’est que son troisième match professionnel en une semaine. Ilyès, c’est son premier match titulaire. Ils ont amené de la fraîcheur, de la qualité aussi, mais il ne faudra pas que ça dans ce championnat qui est dur. C’est bien d’avoir gagné, ça valide tout le travail, maintenant il faut rester serein et calme parce qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Il y a ce match de Caen qui se profile avant la trêve internationale et qu’il faudra bien négocier à l’extérieur.

Sept points en une semaine, les choses se sont bien déroulées ?

On était convalescents à Pau, on prend un point. Contre Bastia, on n’a pas tout fait bien mais on a eu le mérite d’aller la chercher avec de la personnalité, du caractère. Ce soir, c’est l’esprit de corps qui a fait la différence. Encore une fois il en faut dans cette division, mais il ne faudra pas que ça. Sinon ce ne sera pas possible de faire des performances comme ça.

Encore une fois, vous êtes plus à l’aise à l’extérieur, vous l’expliquez comment ?

C’est un rôle inversé au Hainaut. Au Hainaut, on est dans l’obligation de créer des choses, de s’ouvrir un peu plus, de laisser des espaces à l’adversaire. Sur les premiers matches, on s’est fait châtier par Nîmes, Rodez et QRM. Ces divisions c’est ça, il faut que tu réussisses à ouvrir le score, et après ça, ce n’est plus le même match. La preuve aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.