Nicolas Rabuel (VAFC) : « Le Hainaut va nous manquer »

Rabuel VAFC
Le 11 HDF

Après le match du nul du VAFC face à Caen (1-1), Nicolas Rabuel appréciait le visage montré par son équipe en première période. Le coach nordiste a bien conscience que l’adversaire du soir était de qualité, et que le match nul est assez logique.

La belle série continue

« C’était un match où il fallait mené plutôt qu’être mené. Si on marque d’entrée, c’est peut-être un autre match. Sur leur seule occasion ils marquent. C’est très bien de revenir au score. En deuxième, les deux équipes avaient le cul entre deux chaises. Ce genre de match se joue à rien. Il y a cette occasion d’entrée de jeu. Contre ce genre de grosses cylindrées, c’est bien de réagir. Il y avait de la crainte des deux équipes de se livrer. Sur les transitions, on se découvre. J’ai dit aux joueurs qu’il fallait leur donner aucune cartouche gratuite. Il fallait être très juste techniquement. Le peu de fois où on s’approche de leur surface, c’est des centres ou le penalty. Le compteur tourne, on a en tête de s’approcher de la barre des 25 points avant la trêve, et on reste invaincu, c’est toujours ça. On voulait que Jason entre à l’intérieur pour apporter le surnombre. Le Hainaut va nous manquer pendant un mois et demi, mais on a hâte de le retrouver. »

Propos recueillis par Arthur Lasseron

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *