Nicolas Cauvin (RC Amiens) : « Il y a pas mal de regrets »

Nicolas Cauvin RC Amiens

Éliminé logiquement au regard de la hiérarchie mais beaucoup moins au regard de la physionomie du match, le RC Amiens de Nicolas Cauvin avait beaucoup de regrets de quitter la coupe de France au stade d’un cinquième tour qu’il aurait pu passer. Entretien.

Vous êtes sortis la tête haute…

On s’est fait éliminer avec beaucoup de regrets quand on voit la physionomie du match. On a été loin d’être ridicule. On leur a posé beaucoup de problèmes, on ne leur a pas rendu la tâche facile. On s’est fait punir sur deux corners, et un centre. On prend trois buts de la tête, c’est là où on a pêché. Après, on a produit du jeu, on a eu énormément d’occasions. Le contenu était très intéressant sauf que l’on a payé cash quelques situations et on n’a pas pu se qualifier. Il y a quand même eu de très bonnes choses dans l’utilisation du ballon, et il y a pas mal de regrets parce qu’il y avait la place.

Que regrettez-vous le plus ?

On concède le premier corner un peu bêtement et on prend le but tout de suite au bout de cinq minutes de jeu. On a super bien réagi en égalisant sur notre première occasion, on a fait jeu égal, on n’a jamais été acculé sur notre but… On prend le 2-1 sur un centre où on juge mal la trajectoire. Tous ces petits détails me donnent des regrets. Contre Longueau, on avait été en difficulté, ils avaient le monopole et on jouait sur un bloc bas, là, ce n’était pas du tout le cas. On s’est mis un handicap sur les coups de pied arrêtés et ça nous a rendu la tâche difficile.

L’aventure s’arrête au cinquième tour…

Ca reste un beau parcours ! On aurait aimé aller plus loin mais on savait que ce serait un déplacement difficile à Soissons. Il y avait du monde, une belle équipe en face. Je pense qu’ils vont jouer le haut de tableau en R2. Quand on voit la physionomie du match, il y avait la possibilité de passer ce tour et aller un peu plus loin.

Ce parcours doit désormais donner de la confiance à votre groupe pour le championnat…

On sait qu’on a des qualités pour embêter pas mal d’équipes, mais maintenant il faudra reproduire ça en championnat. Il faut que ça nous donne confiance dans ce domaine.

Vous avez récemment recruté Adil Lebrun…

Il a signé en début de semaine dernière avec nous, après avoir fait une séance d’entraînement. On connait tous ses qualités, il ne voulait plus trop se prendre la tête et veut surtout reprendre du plaisir à jouer au foot. Il connait quelques joueurs de l’effectif, il est venu s’entraîner, ça lui a plu et il a souhaité signer avec nous. C’est une plus-value pour le groupe. C’est un gaucher, on n’en a pas beaucoup dans l’effectif. Il est très bon sur les un contre un, a une lecture de jeu qui va nous amener des choses. Il va apporter son expérience et ses qualités. Ca fait un atout majeur en plus offensivement.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

INTERNATIONALE SOISSONAISE (R2) – RC AMIENS (R3) : 4-2 (2-1)

Cinquième tour de Coupe de France

Stade Jean-Pierre Papin, Soissons

BUTS : Fofana (5′, 36′), Guerreiro (57′), Lahyani (90′) pour Soissons ; Monteiro I. (8′), Monteiro M. (81′) pour Amiens.

RC AMIENS : Maugard – Petit A., Petit B. (Nzana, 65′), Baldé, Suiveng, Mahtaj, Monteiro I., Charley (Lebrun, 58′), Monteiro M., Adam S., Adam N. (Adam T., 76′).

Remplaçants : Gervais, Nzana, Adam T., Lebrun.

Entraîneur : Nicolas Cauvin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *