Nicolas Cauvin (RC Amiens) : « C’est comme une défaite »

Nicolas Cauvin RC Amiens

Une semaine après son élimination à Soissons en coupe de France, le RC Amiens espérait repartir de l’avant à l’occasion de la réception de Beautor, la lanterne rouge du championnat. Plombés par un manque de rythme et d’efficacité, les Amiénois ont dû se contenter d’un match nul (1-1) suscitant énormément de frustration chez son entraîneur, Nicolas Cauvin. Entretien.

Nicolas Cauvin, quel sentiment vous laisse ce parage des points ?

Un sentiment de défaite. On accueille ce match nul comme une défaite. Sans manquer de respect à notre adversaire, c’est l’équipe la plus faible rencontrée depuis le début de la saison. On a manqué de beaucoup de choses pour prendre les trois points. A commencer par l’efficacité, avec sept huit grosses occasions non converties en première période. On se fait punir dans le premier quart d’heure, sur un long ballon et leur seule occasion du match.

On court après le score tout le match et ça ne veut pas rentrer. Même en étant mauvais en matière d’intensité, on est parvenu à se procurer des occasions. En deuxième mi-temps, on a vingt minutes où n’a rien à se mettre sous la dent. Ensuite, on pousse et on revient à dix minutes de la fin sur penalty. A la dernière minute, on a un but tout fait, le but grand ouvert mais on arrive à tirer sur la barre. Je suis très déçu de ce résultat, c’était un match largement à notre portée.

Comment expliquez-vous cela ? 

J’espère que c’est la thèse du match raté, de l’accident. Le problème est qu’on a trop souvent tendance à se mettre sur le rythme proposé par l’équipe adverse. C’est notre plus gros axe de progression. Il faut qu’on arrête de dépendre du niveau de l’adversaire. On a des attaquants de qualité, mais on a manqué d’efficacité. Il faut espérer que ce ne soit qu’un petit coup d’arrêt. On a laissé filer deux points.

Il faut que vos joueurs se fassent force…

On a les qualités pour faire beaucoup plus. Ca commence par l’intensité à mettre dans les matches. On arrive à démontrer cela fasse à des adversaires de qualité supérieure, à nous de garder cette exigence à tous les matches. Sur ce match, on a trop donné le sentiment de jouer sur un faux-rythme.

Ce serait dommage de gâcher le beau potentiel de cette équipe qui semble armée pour faire beaucoup mieux cette saison…

Il y a des garçons qui nous ont rejoint qui sont de très bonne qualité. Il y a des noms, ils ont joué à un certain niveau. Il faut que ça prenne maintenant, après c’est certain qu’on peut et qu’on doit mieux faire. A nouveau de se donner les moyens de jouer les trouble-fêtes. Il faut prouver sur le terrain la qualité individuelle et la transformer en qualité collective.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

RC AMIENS – ARSENAL CLUB BEAUTOR: 1-1

Quatrième journée de Régional 3

Stade Moulonguet, Amiens

Arbitre : M. Meftah

Buts : (15′) pour Beautor ; Monteiro (80′ sp) pour le RC Amiens

RC AMIENS : Echair – Petit A., Suiveng, Baldé, Gervais – Mahtaj, Adam N., Adam T. – Monteiro M., Lebrun, Drani

Remplaçants : Agouzhoul, Petit B., Renold,

Entraîneur : Nicolas Cauvin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *