National : Boulogne-sur-Mer et Chambly dos à dos

Opposés dès la reprise du championnat, Boulogne-sur-Mer et Chambly n’ont pas pu se départager au terme d’un match assez fou (1-1), avec deux expulsions, une sortie sur blessure et une égalisation au bout du suspense, vendredi au stade de la Libération.

Deux rouges, une frayeur et aucun vainqueur

Simon Pontdemé avait sans doute rêvé meilleur scénario pour ses retrouvailles avec Chambly. Quelques semaines après une rupture douloureuse, l’ancien gardien camblysien a longtemps été irréprochable jusqu’à cette sortie ratée au bout du temps additionnel. « L’égalisation ne vient pas de nulle part. Il est allé à la pêche aux moules », ironisait Bruno Luzi après la rencontre en zone mixte. Héros malheureux de cette confrontation entre les deux clubs des Hauts-de-France, le nouveau gardien de l’USBO avait auparavant assisté à la sortie sur blessure de Martin Sourzac, son successeur dans les buts camblysiens.

Touché à la tête suite à une sortie dans les pieds de de Moussaki, l’ex-joueur de l’ASNL restait inconscient de longues minutes, avant d’être pris en charge par les pompiers et évacué sur une civière Si le pire a été évité, l’intéressé reprenant finalement conscience avant d’aller passer des examens complémentaires à l’hôpital, Chambly terminait alors la rencontre à 9 puisque Karamoko avait été expulsé peu après l’heure de jeu et les trois changements déjà effectués. Dans le même temps, Noc avait ouvert le score pour les Nordistes (1-0, 59e), récompensant les bonnes intentions de jeu des hommes d’Eric Chelle.

Dans des dispositions extrêmement favorables, en dépit de l’expulsion d’Etoo, Boulogne laissait donc filer deux points qui lui tendaient les bras sur cet ultime long ballon camblysien fatal à Simon Pontdeme. 

BOULOGNE-SUR-MER – CHAMBLY : 1-1 (0-0)

Première journée de National

Stade de la Libération, Boulogne

Buts : Noc (59e) pour Boulogne ; Gboho (95e) pour Chambly

Expulsion : Eto’o (64e) pour Boulogne ; Karamoko (61e) pour Chambly

BOULOGNE : Pontdemé – Eto’o, Moltenis, Oyono, Thiam – Hainaut, Frikeche, Vercruysse – Okou (Idazza, 84e) – Moussaka, Noc (Mawungu, 95e)

Entraîneur : Eric Chelle

CHAMBLY : Sourzac – Doucouré, Karamoko, Canelo – Santini (Doremus, 65e), Heinry, Beaulieu (Callegari, 75e), Pierre-Charles – Sow (Gboho, 75e), Petkovic (Berthier, 58e), Romil

Entraîneur : Bruno Luzi

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires