National 3 : « Un match différent » pour l’AC Amiens et l’Amiens SC (b)

Trop en retard pour jouer les premiers rôles et plutôt en bonne posture pour assurer leur maintien en National 3, l’AC Amiens et l’Amiens SC (b) s’affrontent dans un match que les acteurs n’abordent pas vraiment comme un derby. Présentation.

Les deux équipes écartent la notion de derby

A la tête de la réserve de l’Amiens SC, Antoine Buron plante directement le décor en estimant quel le duel contre l’AC Amiens est « un match comme un autre, même si ça reste un match différent pour beaucoup de monde« .  La notion de derby est là par la proximité géographique, en étant deux clubs de la même ville, poursuit-il. Pour le reste, ça ne coche aucune case d’un derby. » Un point de vue globalement partagé par Kévin Martinez, le capitaine de l’AC Amiens et ancien pensionnaire du centre de formation de l’ASC : « Je préfère ne pas parler de derby. Pour eux, ce n’est pas forcément un derby et on s’est souvent pris les pieds dans le tapis quand on a abordé le match avec cet état d’esprit. C’est un match différent, c’est certain mais il faut qu’on fasse abstraction du contexte et surtout ne pas reproduire la même prestation qu’à l’aller. »

Auteur d’une bonne entame, les hommes d’Azouz Hamdane avaient ensuite totalement perdu le fil du match face à une équipe de l’Amiens SC (b) efficace en contres et suffisamment intelligente pour profiter des largesses de son adversaire « On est tombé dans le piège qui nous était tendu. On s’est frustré parce que ça ne tournait pas en notre faveur et on a perdu notre concentration, se rappelle Martinez. Il ne faudra pas retomber dans les mêmes travers si on veut pouvoir enchaîner et conserver notre solidité actuelle. Hormis contre Wasquehal, on a quand même tenu tête à des équipes de haut de tableau (Lille, Valenciennes et Feignies). A nous d’enchaîner avant de défier des adversaires qui luttent pour leur maintien comme Vimy et Chantilly. »

De son côté, l’Amiens SC (b) est également en quête des derniers points pour valider son maintien mais avec un calendrier bien différent puisque ce sont la réserve de Valenciennes puis Feignies-Aulnoye qui se dresseront sur sa route après ce duel 100% amiénois. Mais au-delà même de cet aspect comptable et de la notion de derby, Antoine Buron « attend des réponses de certains joueurs » sur cette fin de saison. « On entre dans la période de la décision finale. Même si le projet collectif est toujours au-dessus de tout, certains vont devoir montrer des choses. Là, ils vont avoir 90 minutes pour prouver qu’ils ont encore des choses à aller chercher. » En l’occurrence, une année de plus au centre de formation pour certains ou bien encore un contrat professionnel pour d’autres. »

Le tout pour un duel au stade Moulonguet, antre historique de l’Amiens SC et terrain de repli de l’AC Amiens cette saison suite aux souci rencontrés à Jean Bouin. « C’est vrai que c’est un peu bizarre de jouer l’Amiens SC à Moulonguet en se disant qu’on reçoit, concède Kévin Martinez. J’ai même joué avec la réserve de l’Amiens SC à Moulonguet. On sera chez nous mais ils pourront également se sentir un peu chez eux. » Qu’importe le lieu et l’enjeu, les deux équipes s’accordent également sur la volonté de glaner les trois points et de faire un grand pas vers le maintien.

R.P.

AC AMIENS – AMIENS SC (b)

18ème journée de National 3

Samedi 26 mars, 15 heures

Stade Moulonguet, Amiens

Arbitre : M. Darcy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *