Monaco – Amiens SC : les raisons d’y croire

Le dénouement de la saison approche et l’Amiens SC affronte un nouvel adversaire direct. Cette 37ème journée voit les Amiénois se déplacer sur le terrain de l’AS Monaco. Un nouveau match couperet attend les joueurs de Christophe Pélissier ce soir. La pression est immense sur les deux équipes alors que le gagnant prendrait une option pour le maintien. Voici les raisons de croire à un succès précieux face à Monaco.

Dans le dur à domicile


Avec seulement 3 victoires en 18 matches de championnat à Louis II, Monaco est la pire équipe à domicile cette saison. Les Amiénois peuvent donc y croire en jouant décomplexés. D’ailleurs les Monégasques ont encaissé 29 buts à domicile en Ligue 1. Voilà deux données qui jouent en faveur de l’Amiens SC avant ce match. Nul doute que Christophe Pélissier et son staff sauront trouver la faille. Fragilité.

Une revanche à prendre


Lors du match aller au stade de la Licorne, les Picards avaient dominé l’ensemble de la rencontre. Néanmoins, avec plus de 60% de possession et 15 tirs, ils s’étaient fait surprendre par l’AS Monaco. Ce sont bien les sudistes qui l’avaient emporté 2-0. C’est maintenant aux joueurs de transformer cette frustration en force et d’aller chercher ce maintien en battant Monaco ce soir. Adversité.

Un adversaire tourmenté


Alors que Jardim était revenu dans la principauté en sauveur, le voilà remis en question à deux journées de la fin. La série de mauvais résultats ainsi que la 17ème place occupée par l’ASM ne jouent pas en sa faveur. L’atmosphère pesante qui règne sur le rocher ajoutée à la pression du résultat doit permettre aux Amiénois de prendre les 3 points. Tempête.

Une équipe programmée


Christophe Pélissier le martèle depuis la 1ère journée : le maintien se jouera jusqu’au bout. Depuis 4 saisons, Amiens est habitué à se battre jusqu’à la dernière journée. En effet, les montées en ligue 2 puis en Ligue 1 se sont obtenues lors de la dernière rencontre. Au contraire de l’AS Monaco, l’ASC sait qu’il devra batailler jusqu’au bout. Un avantage de taille pour les joueurs amiénois qui sont programmés pour ce type de match décisif. Mental.

Valentin ROSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.