Mohamed Kaba (VAFC) : « On ne devrait pas jouer ces places-là »

Kaba VAFC

Frustré par le nouveau match à domicile sans victoire du VAFC samedi soir face à Guingamp (1-1), Mohamed Kaba estime que son équipe n’a pas su résister à la hausse de régime bretonne au retour des vestiaires. Entretien. 

Mohamed, on imagine que vous ressentez encore beaucoup de frustration de lâcher deux points après une première mi-temps maîtrisée…

Bien sûr ! Au vu de cette première mi-temps, on se dit qu’on doit prendre les trois points. On a été solide défensivement, on aurait pu marquer ce deuxième but mais ça n’a pas été le cas. C’était plus compliqué en deuxième, on a plus subi et on a pris ce but et le carton rouge… Quand tu prends un rouge, c’est difficile d’attaquer. Instantanément, tu te mets plus bas.

Est-ce un relâchement ou un réveil guingampais ?

Je pense plutôt que c’est Guingamp qui a poussé. Ils étaient menés et ils devaient pousser. On est resté en place et on a subi.

Trouvez-vous le nul logique ?

Sur l’ensemble du match, le nul est logique. Parce que la première mi-temps est pour nous mais la deuxième est pour eux même si c’est toujours frustrant de ne pas prendre les trois points.

Et c’est une nouvelle occasion gâchée à domicile…

C’est ça ! C’est une histoire qui se répète, ce n’est pas la première fois que ça nous arrive et il faut rectifier le tir. C’est difficile. On aimerait changer ça mais je ne sais pas quoi dire.

Vous aviez l’occasion de remonter un peu mais vous restez finalement dans le bas de tableau…

En plus c’était le premier match de 2022, si on gagnait c’était encore mieux ! On aurait pu entamer une série d’entrée et ça aurait été bien.

Les absences peuvent-elles expliquer la baisse de régime en deuxième période ?

Les absents ont des qualités dont on avait besoin mais on a un groupe assez conséquent, ils ont pu être remplacés et je ne trouve pas qu’il y ait eu un grand manque parce que les remplaçants ont été à la hauteur.

Certains supporters ont peur de cette deuxième partie de saison… Comprenez-vous cette crainte ?

Je le comprends, oui, parce qu’on ne devrait pas jouer ces places-là. Ca les agace qu’on ne fasse pas de bons résultats et c’est à nous d’enchaîner les victoires pour récupérer nos supporters.

Que peut-on vous souhaiter pour 2022 ?

Des victoires ! La santé, le bonheur, c’est important, mais sur le plan footballistique, je veux des victoires.

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article