Mohamed Kaba (VAFC) : « Il nous manque de la hargne »

Mohamed Kaba VAFC

En deçà de ses dernières bonnes performances, Mohamed Kaba a été à l’image d’une équipe de Valenciennes qui a finalement perdu le fil après son ouverture du score face à Auxerre (1-2), lundi en clôture de la 14ème journée de Ligue 2. Un nouveau revers à domicile qui replonge les Valenciennois dans le doute. Entretien.

Mohamed, cette défaite a comme un air de déjà vu….

Ça se répète à chaque fois. On ouvre le score et on n’arrive pas à tenir derrière. C’est dans la tête et on n’arrive toujours pas à égaliser ou renverser le match. Ça se répète vraiment beaucoup trop souvent.

Que s’est-il passé après l’ouverture du score ?

On n’a pas été assez solide. Comme on le répète souvent, les cinq minutes qui suivent un but sont importantes et là on n’a pas été assez concentré après notre but.

Vous êtes de nouveau dans une vraie spirale négative…

Elle est négative depuis Dunkerque et on le sait. On va continuer à travailler pour essayer de renverser la tendance. On a toujours ce problème d’efficacité, Auxerre a eu beaucoup d’occasions, mais nous aussi. On ne les concrétise pas et ça nous porte préjudice pour la suite du match.

Avez-vous senti un sentiment de révolte après l’égalisation ?

J’ai voulu pousser vers l’avant, je pense que l’équipe a essayé mais il nous manque de la hargne pendant les matches et après chaque but.

Pourtant vous l’avez à l’extérieur…

A la maison, il faut que l’on déclenche une série. C’est chez nous et personne ne devrait pouvoir venir gagner ici. A l’extérieur, on avait fait trois bons matches et il faut refaire ça pour sortir du bas du classement. Là, on va aller au Havre et on va travailler pour gagner là-bas.

Parce que la situation devient dangereuse au classement… Cela commence-t-il à vous inquiéter ?

Non, je ne le suis pas, parce que je sais que l’on renversera la tendance au bout d’un moment. Je pense que notre position au classement ne reflète pas ce que l’on fait sur le terrain mais je ne suis pas inquiet, j’ai confiance en mon équipe, je sais que l’on va réussir.

Comment avez-vous vécu le mécontentement affiché par les supporters ?

C’est normal qu’ils soient mécontents, nos résultats ne sont pas bons, mais on a besoin d’eux, qu’ils soient là. On va tout faire pour qu’ils soient avec nous.

Propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article