Mercato LOSC : Timothy Weah poussé par ses proches à partir !

Timothy Weah LOSC mercato
Franco Arland/Icon Sport

Actif et en recherche du côté des arrivées, le LOSC pourrait bien connaître des départs à l’occasion de ce mercato hivernal. En tout cas, c’est dans ce sens que penche la balance concernant Timothy Weah. L’avant-centre reconverti latéral cherche une porte de sortie et plusieurs clubs sont offrants. Néanmoins, Lille ne veut pas vendre.

L’entourage de Weah veut un transfert !

C’est ce qu’a révélé ce lundi Foot Mercato avec ses propres informations. D’après le média spécialisé, c’est bien l’entourage de l’Américain qui pousse pour un départ, et ce, dès cet hiver. Plusieurs clubs sont sur les talons, à l’image du Séville FC ou du Borussia Monchengladbach, très intéressés par le profil de Weah. Estimée à 12 millions d’euros par Transfermarkt, sa valeur marchande pourrait sûrement inciter le LOSC à fixer un prix bien plus élevé. De plus, depuis son retour de blessure, l’avant-centre est l’auteur de bonnes prestations. Handicapé par sa blessure au pied de longue date en début de saison, son retour a été prometteur. Néanmoins, il n’est pas toujours aligné à son poste, ni même dans le secteur offensif.

Auteur d’un Mondial intéressant avec les États-Unis, Timothy Weah avait même inscrit un but décisif au Qatar contre les Pays de Galles. Son contrat se finissant en juin 2024 pourrait bien s’achever largement avant au vu de la situation. Petit hic : Olivier Létang est déterminé à ne pas le laisser partir. Paulo Fonseca était même monté au front pour dire « qu’aucun joueur dont le départ pénaliserait l’équipe ne partirait ». Pour autant, la situation de certains joueurs interroge, dont celle de l’Américain. Est-il cantonné à dépanner ou peut-il se faire une place pérenne dans l’effectif lillois ? De fait, son positionnement en tant que latéral ne lui convient pas, sans oublier ses proches qui poussent pour un transfert. Il reste huit jours avant la fin du mercato, pas de quoi rassurer le LOSC.

Pavel CLAUZARD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *