Mercato : des renforts espérés à l’Amiens SC

Tolu Amiens SC
Eddy Lemaistre/FEP/Icon Sport

Remonté à la quatrième place après son tranquille succès à Laval, l’Amiens SC peut encore ambitionner de se mêler à la lutte pour la montée avec Le Havre, Bordeaux ou encore Sochaux, les actuels pensionnaires du podium. Et pour se donner un maximum de chances, le club picard devra sans doute se renforcer à l’occasion d’un mercato d’hiver ouvert jusqu’au 31 janvier. 

Mendy point d’ancrage du mercato de l’Amiens SC ?

Les mercati se suivent et se ressemblent ou presque à l’Amiens SC. Comme l’été dernier, « le gros dossier » concerne Formose Mendy de l’aveu même de Philippe Hinschberger. « On sait que son potentiel départ peut conditionner notre mercato, poursuit le coach amiénois. Maintenant, je laisse John (Williams et le président s’occuper de ça. Quand je vois le match de Youssouf Assogba encore, c’est quelque chose qui peut faire bouger notre position en cas de départ de Formose. » Initialement, les décideurs amiénois voulaient compenser une éventuelle perte de l’international sénégalais par le recrutement d’un nouveau défenseur. Désormais, l’hypothèse de voir Abdourahmane Barry, actuellement blessé, et Youssouf Assogba se tirer la bourre pour intégrer le onze de départ apparait concrète.

Encore faut-il que Formose Mendy finisse par quitter la Picardie. Il y a six mois de cela, son départ était déjà envisagé et même budgétisé sans que celui-ci n’aboutisse, faute de prétendants cochants toutes les cases pour les différentes parties. Aujourd’hui, le nouveau statut du défenseur central qui fête ce lundi 2 janvier son 22e anniversaire pourrait bien changer la donne. Et s’il fut convoqué pour la coupe du monde au Qatar, c’est depuis le banc de touche qu’il a assisté à l’intégralité des quatre matches du Sénégal. Pour franchir un nouveau cap et sans doute gagner encore plus de crédit aux yeux d’Aliou Cissé, son sélectionneur, Formose Mendy sait pertinemment qu’il doit désormais confirmer son incroyable progression au niveau supérieur. Reste à savoir si ce sera dès cet hiver ou plus probablement l’été prochain.

Un attaquant espéré, un latéral gauche envisagé

En ce qui concerne les pistes de recrutement, l’Amiens SC retrouve là dans une situation à l’hiver 2019. A l’époque, la formation entraînée par Christophe Pelissier est à la lutte pour son maintien en Ligue 1 et un latéral gauche (Erik Pieters) et un attaquant (Serhou Guirassy) seront recrutés dans les dernières heurs du mercato. Cette saison, ce sont à nouveau ces deux postes qui font l’objet de discussions en interne. « Offensivement, on a beaucoup de jeunes joueurs quand même, entre Tolu qui a 21 ans, Chibozo 19 ans et Bandé qui a 22 ans (ndlr : 24), on est très jeune pour de la Ligue 2. On a pris Papiss Cissé pour jouer le rôle de grand frère mais on a vu aussi qu’à 37 ans il peut avoir un coup de moins bien, affirmait Philippe Hinschberger en novembre dernier. Et il y a notre côté gauche qui a souffert en comparaison avec notre couloir droit. Au milieu, je trouve ça bien. On regarde donc sur deux secteurs avec le souci d’améliorer l’équipe. »

Mais comme toujours, le nerf de la guerre sera de réussir à se délester de certains joueurs en manque de temps de jeu pour commencer à s’activer dans le sens des arrivées. « Notre mercato va dépendre du ou des départs mais aussi des plus jeunes à qui on peut donner du temps de jeu dans les divisions inférieures, confirme Hinschberger. Sur les derniers matches, on a vu que Tolu était en déficit de buts et je pense que c’était le moment de faire rentrer Papiss et son expérience. Il a affiché plus de connexions dans la finesse avec Gaël. Tolu a fait une bonne rentrée et on sait qu’il peut faire mal quand il a des espaces. On est toujours en réflexion par rapport à tout ça. »

Et aussi en nécessité de convaincre un Bernard Joannin qui mise beaucoup sur Gaël Kakuta étincelant depuis la reprise mais sur lequel tous les espoirs ne pourront pas reposer pour maximiser les chances d’une issue heureuse. 

Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *