Maxime Spano-Rahou (VAFC) : « Cette semaine sera décisive »

Spano Rahou VAFC
FEP/Panoramic/Imago

S’il aspire à ôter toute forme de pression supplémentaire, Maxime Spano-Rahou est bien conscient que le VAFC joue gros sur cette semaine à trois matches qui pourrait soit enfoncer le club dans ses doutes ou bien amorcer un sursaut après un début de saison raté. Entretien.

Maxime, comment avez-vous vécu cette semaine après la défaite contre QRM ?

C’est une défaite qui a fait mal, parce que c’est une équipe qui prétend au maintien. On avait de réelles ambitions sur ce match, on avait bien travaillé et on était confiant. Maintenant, on n’avait pas d’autre choix que de se remettre au travail, de se remettre en question personnellement et collectivement. Dans le football, on peut remettre l’église au milieu du village chaque week-end. Le mot d’ordre était donc le travail et la sérénité.

Il y a eu beaucoup d’échanges entre les joueurs ? 

On s’est dit les choses, déjà entre joueurs dans le vestiaire. Ensuite, on a fait un retour vidéo, pour voir ce qui avait été bien et mal fait. On s’est dit nos quatre vérités et on s’est remis au travail. Le staff a été un peu plus serein, un peu plus tranquille, il nous a laissé des libertés pour travailler. De toute façon, ça ne peut passer que par là.

Comment expliquez-vous ce début de saison difficile du VAFC ? 

C’est difficile. On a un groupe qui vit bien, qui s’entend bien. On a un groupe de qualité, des joueurs travailleurs. On a un bon état d’esprit mais si on n’arrive pas à prendre des points c’est qu’il nous manque des choses. Je pense aussi que la chance ne nous sourit pas actuellement. Je ne serai pas forcément comment l’expliquer. On a changé de système, de joueurs, on met en place des rotations… Là, on arrive dans une semaine à trois matches qui sera décisive. On va jouer Pau, Bastia et Dijon, trois équipes qui jouent le maintien à l’heure actuelle. De notre côté, il faut rester ambitieux.

En quoi cette semaine est importante voire décisive à vos yeux pour la saison du VAFC ?

On sait que chaque match important. Cette semaine est importante, oui et non, parce que la saison est encore longue. Maintenant, on n’a pris que cinq points en sept matches. On est donc dans le rouge, on a connu mieux. On se déplace à Pau, il faut prendre des points mais c’est aussi une belle équipe, en confiance et dans une bonne dynamique. On ne se met pas la pression mais on sait que cette semaine est importante. Il n’y a pas lieu de s’alarmer mais il faut être attentif à la situation. Cela peut très vite tourner en notre faveur ou en notre défaveur.

Un match nul à Pau serait-il déjà un bon résultat pour se remettre un peu la tête à l’endroit ?

Non, il faut y aller avec de l’ambition. On n’a que cinq points aujourd’hui. On verra ce qui se passera, chaque match est différent. S’il y a moyen d’aller chercher les trois points, il faudra saisir l’opportunité. Si c’est plus difficile, il faudra tenir et savoir repartir avec un point qui pourrait nous faire grandir. En tout cas, il ne faut pas prendre les choses à la légère, même si la situation n’est pas encore alarmante parce qu’il reste beaucoup de matches. Il faut rester aux aguets et ne pas se relâcher.

Propos recueillis par Arthur LASSERON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.