Matthieu Dossevi (Amiens SC) : « Je serai la première recrue cet hiver »

Amiens SC Dossevi

A peine arrivé et déjà blessé, Matthieu Dossevi n’a pas connu le début d’expérience souhaité avec l’Amiens SC. Opéré de la cheville ces dernières semaines, l’ancien attaquant de Toulouse et Metz espère faire son retour à la mi-janvier. Le tout avec détermination et l’envie d’aider son équipe à remonter au classement. 

Dossevi-Amiens SC, une histoire retardée

Comme Alexis Blin avant lui, Matthieu Dossevi a le droit à une sortie prématurée sur blessure pour sa première apparition sous le maillot de l’Amiens SC. Mais contrairement à son ancien partenaire à Toulouse, l’attaquant de 33 ans met beaucoup plus de temps à revenir sur les terrains, la faute à une cheville capricieuse. « Nous avons tenté une guérison naturelle pour rétablir les ligaments. Puis j’ai dû me résoudre à l’opération, précise le numéro 8 de l’ASC dans un entretien accordé à Antoine Caux, notre confrère du JDA. L’opération s’est bien passée, je suis encore dans le plâtre. La réathlétisation débutera ensuite, j’espère pouvoir retrouver les pelouses mi-janvier. Mes ligaments ont été reconsolidés, j’ai mis toutes les chances de mon côté. »

En son absence, l’Amiens SC n’a gagné qu’un petit match de championnat et s’est enfoncé dans la zone rouge la faute notamment à un secteur offensif Bamba-dépendant. « On peine à faire mal à l’adversaire, ça manque de piquant offensivement, reconnaît Dossevi. Il faudra un déclic mais le championnat reste serré. Une bonne série et une équipe peut se projeter vers une autre ambition. Je ressens beaucoup de frustration, celle de ne pas pouvoir jouer, de rester en marge du groupe. Je m’en sers comme d’un objectif pour redoubler d’efforts, donner le maximum pour revenir le plus vite possible.

Le tout avec l’envie d’apporter un vent de fraîcheur et un souffle nouveau pour aider l’Amiens SC à remonter la pente en deuxième partie de saison. « J’étais venu apporter expérience à un jeune groupe. On se dit qu’on était venu pour aider, que ça aurait pu tourner différemment si on avait été là…J’ai dit au groupe que j’avais été la dernière recrue du mercato cet été et que je serai la première de celui de cet hiver, clame Dossevi. A ma sortie sur blessure, le public m’avait chaleureusement applaudi. Les gens semblaient contents que je sois là. » Il est désormais impatient de le retrouver avec l’espoir de le voir donner un tout autre visage à l’animation offensive.

Tout en sachant qu’il faudra se montrer patient avec un joueur qui n’aura joué que deux bouts de match en l’espace de six mois. Matthieu Dossevi, qui commence à voir la lumière au bout du tunnel, représente en tout cas une lueur d’espoir dans le ciel sombre au-dessus de l’Amiens SC.

Romain PECHON (avec le JDA)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires