Mathis Lachuer (Amiens SC) : « Le coach me donne beaucoup de confiance »

Lachuer Amiens SC

Révélation de ces derniers mois, Mathis Lachuer va tenter de confirmer son potentiel sous le maillot de l’Amiens SC cette saison. Lancé par Oswald Tanchot, le milieu de terrain est désormais sous les ordres de Philippe Hinschberger. Un entraîneur qui s’est dit prêt à travailler avec les jeunes et qui fait bonne impression à son nouveau joueur. 

Comment se passent les premières semaines de travail avec Philippe Hinschberger ?

Il me donne beaucoup de confiance et je le remercie pour ça. En tant que joueur, c’est important de ressentir que le staff croît en nous. Avec Francis (de Percin, ndlr : l’entraîneur adjoint), ils nous donnent vraiment beaucoup de confiance. Quand je suis mis dans de telles dispositions, je me sens bien et épanoui. Je suis vraiment mis dans les bonnes dispositions pour tout donner pour le club. On sait que ça peut être difficile de lancer des jeunes, quand on a une obligation de résultat, mais il n’a pas peur de le faire. Du coup, ça nous apporte beaucoup plus de liberté que de pression. Maintenant, c’est à nous de lui rendre sur le terrain.

Ligue 2 : L’Amiens SC seule lanterne rouge !

Comme beaucoup de joueurs, vous évoquez très rapidement Francis de Percin, l’adjoint de Philippe Hinschberger. En quoi sa présence est importante au quotidien ?

Sur le plan humain, il est vraiment top. Il vient vers nous, il est proche de nous dès qu’on a le moindre souci. C’est un bon relais entre le coach et le groupe. On sait qu’on peut lui parler en toute franchise, c’est bénéfique pour l’ensemble du club de l’avoir avec nous.

Amiens SC : Mamadou Fofana vient renforcer la défense !

Quel souvenir allez-vous garder d’Oswald Tanchot, qui vous a fait débuter en Ligue 2 la saison dernière ?

Oswald m’a donné ma chance. Il m’a fait passer plusieurs paliers. Il a su me remettre ensuite sur des matches de championnat et de coupe de France. Je n’oublie pas que ça a été le premier à me faire confiance. J’ai bien aimé les séances d’entraînement avec lui, il y avait de l’intensité, du rythme. C’était vraiment top ces derniers mois, c’était parfait pour mes premiers pas en professionnel.

C’était aussi plus facile de s’intégrer dans le groupe pro parce qu’il y avait beaucoup de jeunes qui viennent du centre de formation.

Comment avez-vous vécu la dernière saison avec un contexte un peu particulier ?

En tant que jeunes joueurs, c’était notre première saison. On calcule surtout le fait d’avoir du temps de jeu. Après, je sais que le président s’en est très bien sorti concernant la situation financière du club. Ça a été une saison compliquée avec la crise sanitaire et les droits télés. Nous, on se consacrait juste à donner le maximum et tout donner pour l’équipe pour essayer de gagner le plus de matches possible. C’était aussi plus facile de s’intégrer dans le groupe pro parce qu’il y avait beaucoup de jeunes qui viennent du centre de formation. On se connaît déjà. On a moins de pression à l’entraînement parce que, quand il n’y a qu’un seul jeune qui monte en pro, ça peut être compliqué. Ça a été une facilité qu’on soit dix à monter en même temps. Ça a été positif pour tout le monde d’évoluer tous ensemble.

Tous Propos recueillis par Romain PECHON

Philippe Hinschberger croit beaucoup en Mathis Lachuer

 

« Malgré son jeune âge, je trouve qu’il dégage beaucoup de maturité, est techniquement capable de se sortir de situations. Mathis confirme et maintenant il faut voir combien de temps il peut garder ce niveau. C’est un jeune joueur qui arrive, est pas mal utilisé depuis le début, a eu quelques petites alertes et c’est normal. Ça sécurise notre milieu quand on a le ballon et ça permet aux autres joueurs de son environnement de pouvoir se libérer et jouer avec moins de crainte d’une perte de balle. Il est dans un poste où il touche beaucoup de ballon, son pied gauche le fait plutôt bien, il distribue, alterne jeu court, jeu long, met de la sécurité dans notre jeu. »

Propos recueillis par R.P

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article