Mathis Lachuer (Amiens SC) : « C’est franchement exceptionnel, j’avais des frissons »

Amiens SC Lachuer

Près de neuf mois après ses grands débuts en professionnel, Mathis Lachuer a connu le bonheur d’une première victoire à domicile avec du public, samedi lors de la réception du VAFC (3-0). Et le milieu de terrain de l’Amiens SC ne boudait pas son plaisir après la rencontre, même s’il sait que ce succès n’efface pas le début de saison raté. Entretien.

Elle fait du bien, cette victoire…

Oui, elle fait du bien ! Ça va nous libérer, nous faire passer de bonnes semaines et il faut continuer à Bastia. Ce n’est pas une fin en soi. C’est bien d’avoir une première victoire à domicile mais ça doit nous emmener vers d’autres victoires.

Et sur un score large…

Le système nous a fait du bien. Les quinze premières minutes étaient un peu dures, on était crispé et le but nous fait du bien. Une fois qu’on a mis le deuxième, on s’est totalement relâché. Je trouve que c’est mérité sur cette semaine parce qu’on a beaucoup travaillé le système à trois derrière. Ça fait du bien et il faut poursuivre.

En quoi le système à trois vous a-t-il fait progresser ?

Dans la sécurité. On pouvait plus se projeter. On pouvait jouer avec plus de confiance pour trouver ces joueurs qui font gagner des matches comme Arnaud et Kader. Il faut que l’on continue maintenant.

C’est votre première victoire en professionnel avec du public. Qu’est-ce que ça change ?

C’est franchement exceptionnel. J’avais des frissons à la fin ! Ça fait du bien. L’an dernier, quand on gagnait sans public, il n’y avait pas d’émotion. Il y en avait un peu entre nous, mais c’est tout. Là, communier avec tout le peuple amiénois, c’est exceptionnel ! J’ai adoré, et c’est pour ça qu’on veut d’autres victoires.

Est-ce le fameux déclic espéré ?

On saura si c’est un déclic que si on gagne à Bastia et sur les prochains matches, mais comme j’ai dit dans le vestiaire, ce n’est pas une fin en soi que l’on gagne ce match-là. Il faut continuer pour remonter la pente. Le déclic, il viendra seulement si on a une série. Donc il faut que l’on continue.

Il fallait avoir du caractère pour tenir dans ce contexte…

Je comprends les supporters parce qu’on fait un mauvais début de saison. C’était compliqué parce qu’on était un peu crispé, en manque de confiance et avec le contexte ce n’était pas facile. Mais on est des professionnels, on doit s’adapter à tout genre de contexte, je trouve qu’on l’a bien fait.

Le mot d’ordre est très clairement de garder les pieds sur terre…

On était content parce que c’est notre première victoire à domicile, mais on est aussi conscient qu’il faut que ça nous emmène vers d’autres victoires. On doit enchaîner, gagner des matches parce que ça fait plaisir de voir le sourire de tout un stade lors du tour d’honneur à la fin. On veut revivre ça.

Propos recueillis par Romain PECHON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *