Mathieu Vallois (SC Abbeville) : « Déçu mais pas abattu »

SC Abbeville Vallois

Après son match nul acquis à l’abnégation face à l’ESC Longueau, le SC Abbeville a rechuté à domicile contre une solide formation du Pays de Cassel (0-1). S’il espérait un tout autre résultat après les événements du mois de décembre, Mathieu Vallois estime que tout n’est pas à jeter à l’issue de cette rencontre. Entretien.

Mathieu, quelle analyse faites-vous de cette rechute ?

Je suis déçu mais pas abattu parce que j’ai vu un bon comportement de l’ensemble de l’équipe, du groupe. Il a manqué un peu de fougue, de folie et d’un peu de tout. Face à un vrai bon bloc défensif, on n’a pas réussi à aller marquer. On a des opportunités, certes mais on a pas réussi à les mettre. On prend ce but avec une légère faute sur la gardien qui n’est pas sifflée, c’est le jeu. Juste avant, il y avait la même chose, l’arbitre avait sifflé et refusé le but. C’est dommage parce qu’on a eu le bon comportement mais il a manqué un tout petit plus de chacun à chaque poste pour accrocher quelque chose. Sur la deuxième mi-temps, on méritait au moins d’égaliser. C’est comme ça.

A partir du moment où vous encaissez le but, cela devenait presque mission impossible…

Non, je ne pense pas. En première, ils ont eu le monopole du ballon notamment grâce à leur meneur de jeu qui est un très très bon joueur et qui a su casser les lignes, nous faire très mal. Sur la deuxième mi-temps, ce n’était pas un bloc inviolable mais il nous a manqué la petite étincelle qui aurait pu nous permettre d’égaliser. Je n’ai pas grand chose à reprocher aux joueurs. Ils se sont battus, ont tout donné, ont fait ce qu’il fallait mais il a manqué cette petite étincelle pour au moins égaliser.

Il y a toujours ce petit frein à domicile…

C’est ce qui m’embête le plus, oui… Sur la deuxième partie de saison, on doit essayer de marquer les esprits sur notre terrain. C’est une chose que l’on n’a pas réussi à faire. C’est dommage mais je n’ai pas grand chose à leur reprocher. Ils ont tout donné, ont fait 95 minutes à bloc. Il nous a manqué la petite étincelle.

Avez-vous ressenti un contre-coup physique ?

Aucunement. En fin de match, on avait encore la ressource pour contre-attaquer, attaquer, se donner, défendre, ne pas prendre le deuxième. Je ne pense pas qu’il y ait eu de contrecoup physique. On a encore très bien fini, on a nos plus grosses opportunités sur le dernier quart d’heure avec des ballons qui passent devant le but, des coups-francs dangereux.

Propos recueillis par Romain PECHON

SC ABBEVILLE – PAYS DE CASSEL : 0-1 (0-1)

9ème journée de Régional 1

Stade Paul Delique, Abbeville

Arbitre : M. Trepagne

BUT : (36′) pour Pays de Cassel

SC ABBEVILLE : Pellissier, Delafosse, Poulain, Postel, Pegard – Agnès, Mette, Savoy – Gaffé, Dupont, Wyka

Entrés en jeu : Garbe, Martin, Hecquet,

Entraîneur : Mathieu Vallois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.