Mathieu Chabert (Bastia) : « Cela va tourner en notre faveur »

Mathieu Chabert SC Bastia
Frederic Chambert / Panoramic / Imago

Après huit journées, le promu bastiais affiche un bilan quasi similaire à celui du VAFC. Présentation de l’adversaire de Valenciennes pour cette rencontre de la neuvième journée de Ligue 2.

La dynamique

Après un bon de saison dans la lancée de leur montée, les Bastiais marquent de plus en plus le pas. Avec cinq points pris lors des quatre premières échéances, le SCB affichait un visage assez convaincant et résiliant. Mais depuis leur succès sur la pelouse de QRM lors de la quatrième journée, les Corses n’ont plus goûté à la victoire, et n’ont pris que deux points sur douze possibles avant de se déplacer au Hainaut. Si le bilan à domicile du VAFC n’est clairement pas au niveau (un point sur douze), celui à l’extérieur du SC Bastia n’est guère plus emballant, avec une victoire pour trois défaites. Valenciennes reste sur trois défaites à domicile de suite, alors que le SC Bastia vient de subir deux revers lors de ses deux derniers déplacements. Cette rencontre pourrait bien enfoncer profondément l’une des deux équipes.

[J9] VAFC – Bastia : les chiffres à connaître

Le joueur à suivre

Même si l’attaque bastiaise ne brille pas depuis le début de saison, il faudra se méfier d’un élément en particulier. En effet, avec deux buts lors des deux dernières rencontres, Benjamin Santelli est le co-meilleur buteur du SCB cette saison. Très mobile dans son poste de numéro 9, Santelli est capable de dézoner pour apporter son aide à la construction du jeu. Son petit gabarit en fait une arme importante dans les trente derniers mètres, lui le très explosif attaquant. Capable également d’inspiration géniale comme son dernier but, ce samedi face à Caen, avec un tête lobée sur Riou, impuissant face à l’attaquant bastiais. 

La déclaration

« A nous d’aller chercher la réussite. Mais à un moment cela va tourner en notre faveur, j’en suis persuadé. Pour l’instant, on sème, ça met du temps, mais on va y arriver. Il faut transformer ces frustrations en détermination. Il faut aller chercher les points que nous méritons. C’est normal d’être énervé après un tel scénario de match (ndlr : contre Caen). »

Mathieu Chabert (entraîneur de Bastia)

Le mercato

Ils sont arrivés : Kylian Kaïboué (défenseur, Montpellier) ; Johny Placide (gardien, Tsarsko Selo) ; Idriss Saadi (attaquant, Strasbourg) ; Thomas Vincensini (gardien, Lens) ; Lloyd Palun (défenseur, Guingamp) ; Joris Sainati (défenseur, Ajaccio) ; Amine Talal (milieu, Orléans) ; Kenny Nagera (attaquant, PSG, prêt) ; Adil Taoui (attaquant, sans club). Ils sont partis : Yoann Kherbache (milieu, Agde) ; Florian Raspentino (attaquant, Bastia-Borgo) ; Sébastien da Silva (attaquant, Laval) ; Anthony Salis (défenseur, sans club) ; Michel Moretti (milieu, sans club) ; Naoufal Mesbah (attaquant, sans club) ; Sébastien Lombard (gardien, retraite) ; Gilles Cioni (défenseur, retraite). Fin de prêt : Lorenz Assignon (défenseur, Rennes).

Le chiffre

19 – Les dernières rencontres entre le VAFC et le SC Bastia ont généralement été très animées. Sur les quatre dernières oppositions, on recense 19 buts inscrits : neuf pour VA, dix pour les Corses. Il y a toujours eu un vainqueur lors de chaque match opposant Valenciennes à Bastia. Les Bastiais l’ont emporté à cinq reprises, contre trois fois pour VA. Les Nordistes rééquilibreront-ils un peu plus la balance mardi soir ?

Le groupe bastiais

Vincensini, Placide – Guidi, Le Cardinal, Sainati, Bocognano, Kaïboué, Quemper, Palun – Durcroq, Vincent (c.), Talal, Salles-Lamonge – Taoui, Robic, Ben Saada, Nagera, Santelli

A.L avec A.R

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires