Mamadou Fofana (Amiens SC) : « On est sur la bonne voie »

Fofana Amiens SC
Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport

Mamadou Fofana était soulagé de la première victoire à l’extérieur de l’Amiens SC depuis août à Valenciennes (0-2). L’international malien considère que le maintien se rapproche de plus en plus. Entretien.

Mamadou, vous obtenez enfin cette victoire à l’extérieur…

Enfin ! Ça fait une éternité. Maintenant, on a gagné et on est content. La victoire est méritée. On a su gérer le match. On a bien commencé et on n’a pas paniqué. On a contrôlé le match. Il faut continuer dans ce sens et il y aura de belles choses à la fin.

Vous vous êtes bien battu lors de ce match…

Ça fait plaisir de ne pas encaisser de buts, de se battre ensemble et de gagner 2-0. Il faut continuer sur ce chemin. On va regarder la vidéo et voir les choses à améliorer. Il y aura de belles choses à la fin.

Le maintien est en très bonne voie avec ces quarante points…

On fera les comptes à la fin. On est sur la bonne voie. Ce n’est pas fini, il reste encore sept matches. On est toujours méfiant parce qu’on revient de loin et on ne doit pas oublier d’où l’on vient. Il y a eu des moments très difficiles. On sait les ingrédients qu’il faut mettre pour gagner les matches. Il faut continuer sur ce chemin. Il y a beaucoup de points à prendre. On reçoit Bastia à la maison et il faut tout faire pour gagner.

Vous allez pouvoir aborder la fin de saison plus sereinement avec cette victoire…

C’est ça. Ça fait vraiment du bien parce qu’on n’avait pas gagné depuis Guingamp, à l’extérieur, en championnat. On se donne un peu d’air aujourd’hui. Il ne faut pas oublier d’où l’on vient. Avec les nombreux points à prendre, à nous de bien finir.

Est-ce plus important de gagner aujourd’hui avec les nombreux absents ?

On est une équipe. Le coach a fait des choix. On a gagné, tant mieux. Après, on aime avoir tout le monde dans le bateau. On espère qu’on aura tout le monde la semaine prochaine. À nous de tout faire pour bien finir cette saison.

Propos recueillis par Emilien PAU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.