L’USL Dunkerque sort la tête de l’eau

Tchokounté USL Dunkerque
FEP/Panoramic/Imago

Terrible d’efficacité, l’USL Dunkerque s’est imposé une troisième fois de suite dans ce championnat de Ligue 2, une première dans l’histoire du club. Surtout, cette victoire fait souffler les joueurs de Romain Revelli, après être resté de nombreuses semaines dans la zone rouge. 

L’incidence du résultat :

L’USL Dunkerque se souviendra longtemps de ce derby du Nord. Arrivé au stade du Hainaut plein de confiance après deux victoires consécutives face à Pau puis Bastia, les Maritimes ont porté un coup tactique parfait au VAFC. Facilité par l’ouverture du score express sur penalty par l’intermédiaire de Kévin Rocheteau, le club nordiste a attendu sagement son heure en laissant venir les Valenciennois, pour porter des contres saignants. Devant à la pause avec deux buts d’avance malgré une domination excessive du VAFC, le club présidé par Jean-Pierre Scouarnec n’a pas fait de détails quand il a fallu tromper une troisième fois Chevalier en tout début de seconde période. L’USL Dunkerque sort la tête de l’eau. Avec ce troisième succès de suite, les hommes de Romain Revelli prennent une bouffée d’air bienvenue après un début de saison étouffant. 17e au classement de Ligue 2 BKT, les Maritimes devront continuer à surfer sur cette bonne vague avec la réception de Cean le week-end prochain, sous peine d’entrevoir le retour de la zone rouge. 

[J12] VAFC – USL Dunkerque : les notes des Dunkerquois

Le joueur du match :

Il a sublimé la rencontre à lui tout seul. Dans un match où le VAFC a outrageusement dominé, Kévin Rocheteau n’a pas attendu longtemps pour exploiter les failles de la défense valenciennoise. Transformant le penalty qu’il avait lui-même provoqué avant même la première minute de jeu, l’attaquant de l’USL Dunkerque a servi le ballon parfait pour que Segbe s’offre son premier but sous le maillot des Maritimes, juste avant la mi-temps. Toujours pas rassasié, l’ancien meilleur buteur de National avec Cholet a repris le centre de Dudouit d’une demi-volée parfaite dans la lucarne de Chevalier pour s’offrir le premier doublé de sa carrière en Ligue 2. Étant l’une des seuls lueurs côté Dunkerquois malgré la victoire, Rocheteau a encore une fois démontré qu’il était un membre indispensable du onze titulaire lorsqu’il est positionné en électron libre. 

La déclaration du match :

« Quand vous gagnez ici, en termes de points c’est bon, et en étant compétiteurs, regarder le classement et voir que vous êtes au-dessus de la zone rouge, ça fait du bien, parce que c’est toujours quelque chose qui vous hante. Il y a aussi la qualité du match que l’on a fait face à une bonne équipe. J’ai trouvé que c’était un match assez intense, rapide, avec beaucoup d’intensité. Il a fallu tenir cette équipe. Par la suite, le match nous a souri mais il s’est passé comme on voulait qu’il se passe. »

Romain Revelli, entraîneur de l’USL Dunkerque

La statistique du match :

47 – Il n’a pas fallu attendre longuement pour que ce derby du Nord s’anime. Dès la 47e seconde, Emmanuel Ntim a découpé un Kévin Rocheteau lancé en profondeur par Redouane Kerrouche dans la surface de réparation. L’attaquant de l’USL Dunkerque ne s’est pas fait prier pour transformer le penalty et punir le VAFC.

Le tweet du match :

Emilien PAU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *