L’USL Dunkerque peut nourrir des regrets

USL Dunkerque
Anthony Bibard / FEP / Icon Sport

Battus sur les deux derniers week-ends, l’USL Dunkerque réalise une bien mauvaise passe de trois. Pourtant dominateurs et avec de nombreuses occasions franches au compteur, les Dunkerquois ont manqué cruellement d’efficacité et se sont heurtés à la dure loi d’une équipe qui joue l’accession en Ligue 1.

Festival d’occasions manquées

Si l’écart est grand au classement entre Dunkerque et Ajaccio, à la faveur des Corses, le terrain a donné une toute autre impression. Décomplexés depuis plusieurs semaines, les Maritimes ont longuement bousculé les Ajacciens. Las, incapables de convertir de nombreuses situations, les Dunkerquois ont fait face à l’impitoyable loi du réalisme dans le football. Segbe alertait Leroy par deux fois d’une frappe puis d’une tête sur corner (5′), Rocheteau voyait sa frappe être stoppée par le gardien corse (23′) avant que ce dernier ne réalise une superbe claquette sur une tête de Pierre, à la réception d’un centre de Trichard (39′). Seule une tête d’El Idrissy au-dessus (7′) venait faire passer une courte frayeur dans le dos nordiste dans un premier acte maîtrisé.

Un peu moins en maîtrisé après la pause mais jamais vraiment inquiété, les joueurs de Romain Revelli faisaient face à un froid réalisme d’un candidat à l’accession en Ligue 1. Sur le côté gauche, Diallo adressait un superbe centre repris de la tête par Cimignani qui laissait Maraval impuissant (0-1, 67′). Touchés mais loin d’être coulés, les Maritimes ne s’avouaient pas vaincus mais manquaient cruellement de réalisme pour revenir au score. Après une tête de Tchokounté superbement repoussé, Rocheteau héritait du ballon à huit mètres du but mais frappait au-dessus (79′). Six minutes plus tard, idéalement lancé par Brahimi, il croisait trop sa frappe (85′). Avec tant d’occasions non converties, les Dunkerquois pourront nourrir de nombreux regrets.

Adrien ROCHER

USL DUNKERQUE – AJACCIO : 0-1 (0-0)

Seizième journée de Ligue 2

Stade Marcel Tribut, Dunkerque

Arbitre : M. Baert

BUT : Cimignani (67′)

Avertissements : Kikonda (54′), Bruneel (90’+1) pour Dunkerque ; Avinel (69′), Courtet (73′) pour Ajaccio

USL DUNKERQUE : Maraval – Thiam, Gomis, Ba, Thiam, Trichard – Pierre (Bruneel, 68′), Kikonda (Kerrouche, 68′), Brahimi – Segbe (Majouga, 74′), Tchokounté, Rocheteau.

Remplaçants : Salhi (g.), Kouagba, Dudouit, Yohou, Kerrouche, Bruneel, Majouga

Entraîneur : Romain Revelli

AJACCIO : Leroy – Youssouf, Gonzalez, Avinel, Diallo – Bayala (Nouri, 73′), Laci, Marchetti, Cimignagni (Barreto, 87′) – El Idrissy (Vidal, 88′), Courtet

Remplaçants : Sollacaro (g.), Kalulu, Vidal, Alhadhur, Barreto, Nouri, Botué

Entraîneur : Olivier Pantaloni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *