L’USL Dunkerque a tout intérêt à relancer la machine

USL Dunkerque Rocheteau
Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

Alors que l’USL Dunkerque n’a pas joué depuis deux semaines, faute de qualification en Coupe de France, il va faire face à l’un de ses matches les plus cruciaux, ce vendredi, à Amiens, dans la quête du maintien. En cas de victoire, les Maritimes pourraient repousser leur adversaire du soir à quatre longueurs. 

Un match d’une importance capitale

L’USL Dunkerque va devoir se remobiliser. Invaincus pendant cinq rencontres, les hommes de Romain Revelli ont vécu un mois de novembre compliqué. Les Maritimes vont désormais jouer l’un des matches capitaux de la saison dans la course au maintien. Face à Amiens, premier relégable, Dunkerque peut appliquer un immense coup sur la cafetière des Picards. Toutefois, Romain Revelli est conscient de ce qui guette ses hommes. « Amiens, c’est une équipe qui, sans ses trois défaites du début de saison, serait dixième du classement. Elle reste, avec la coupe de France et le championnat, sur trois victoires et trois matches nuls. C’est encore un gros match qui va se présenter à nous et c’est ce qui est intéressant dans ce championnat. Il faut préparer les joueurs mentalement. »

Défait un à zéro sur ces trois dernières sorties, l’USL Dunkerque a réalisé de plutôt prometteuses prestations, notamment contre Ajaccio. Les Maritimes se sont confrontés à une équipe Corse froide de réalisme. Avec ce nombre de revers de suite important et une semaine sans compétition, Romain Revelli a dû s’efforcer de garder ses joueurs sur le droit chemin. « Le match, contre Ajaccio, a été bon. Aujourd’hui, le premier axe, c’est de tenir tout le monde concerné, car nous avons un groupe conséquent qui amène des frustrations, notamment avec des joueurs qui sont hors groupe et qui jouent moins. Et ça, on sait que ce sera la clé. Cela passe par beaucoup de management. »

Un management important, certes, mais les hommes de Romain Revelli devront en particulier être efficace devant le but s’ils veulent espérer remonter au classement. Les Maritimes n’ont plus fait trembler les filets depuis la victoire face au Havre (1-0), il y a un mois. « Il faut, dans un second temps, aider l’équipe à marquer des buts, continue Romain Revelli. Cela ne passe pas forcément par du changement, mais par être encore plus précis sur les coups de pied arrêtés, parce qu’on n’en marque pas assez. Il faut être plus précis avec nos attaquants, parce que nous n’en n’avons pas dix mille par match. Il faut les aider parce qu’ils font de bons matches. C’est comme ça, maintenant, que je le vois, plutôt que de tout changer, comme les systèmes. »

L’USL Dunkerque va devoir se montrer efficace face à une équipe qui n’a plus perdu depuis mi-octobre à Dijon. Le sort de la rencontre pourrait avoir d’une importance capitale pour la suite de la saison. 

Emilien PAU

AMIENS SC – USL DUNKERQUE

17ème journée de Ligue 2

Vendredi 2 décembre, 21 heures

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Lepaysant

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article