L’USL Dunkerque a manqué une belle occasion

USL Dunkerque
FEP / Panoramic / Imago

Face à la lanterne rouge, l’USL Dunkerque a pourtant eu le contexte en sa faveur. En supériorité numérique pendant une heure et se procurant de très belles situations, les Maritimes se sont donnés les moyens d’enfin accrocher une victoire. Las, manquant de réalisme comme bien souvent, ils ne décrochent pas mieux que le nul et glissent en position de relégable.

Une heure de football

Si vous êtes arrivés en retard à Dunkerque vous n’avez tout simplement pas loupé grand chose. Dans ce match de la peur, Dunkerquois et Nancéiens mettaient une demi-heure à enfin jouer au football. Et les Maritimes étaient les premiers à réellement démarrer grâce à l’hyperactif Bilal Brahimi. D’abord à la passe pour Rocheteau (32′), il provoquait ensuite l’expulsion de Haag, coupable d’un tacle en retard sur un contre, aux abords de la surface (34′). Il fallait également un très bon Trott pour empêcher Rocheteau d’ouvrir la marque (35′).

Paradoxalement, l’expulsion libérait les Lorrains et donnait un match ouvert où les deux formations jouaient crânement leurs chances. Biron – servi dans le dos de la défense – butait sur une belle sortie de Vachoux (37′) avant une très belle parade du portier nordiste sur une frappe lointaine de Guessand (38′). Ce même Vachoux s’interposait de nouveau brillamment devant Triboulet, également servi en contre (50′). L’orage passé, les joueurs de Romain Revelli tentaient le tout pour le tout pour enfin décrocher un premier succès.

Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Majouga faisait même très mal à la défense nancéienne. Il croisait un peu trop sa première frappe (57′) avant d’être idéalement lancé dans le dos de la défense et voir sa deuxième tentative frôler le montant de Trott (67′). Le gardien anglais de l’ASNL se montrait également décisif devant la lourde frappe de Ketkeophomphone à l’entrée de la surface (75′). Une ultime mèche qui ne changeait pas le sort d’un match nul et vierge entre les désormais deux relégables, l’USL Dunkerque glissant à la dix-neuvième place suite au succès de Dijon.

Adrien ROCHER

USL DUNKERQUE – NANCY : 0-0 (0-0)

7ème journée de Ligue 2 BKT

Stade Marcel Tribut, Dunkerque

Arbitre : M. Lepaysant

Buts :

Expulsion : Haag (34′) pour Nancy.

Avertissements : Vannoye (45’+2), Ba (61′), Kerrouche (84′) pour Dunkerque ; Dewaele (17′), Bondo (85′) pour Nancy.

USL DUNKERQUE : Vachoux – Thiam, Vannoye, Ba (c.), Gomis, Brahimi (Trichard, 73′) – Bruneel (Boudaud, 79′), Kikonda (Kerrouche, 51′), Pierre (Majouga, 51′) – Rocheteau (Ketkeophomphone, 73′), Tchokounte

Remplaçants : Maraval (g.), Trichard, Yohou, Boudaud, Kerrouche, Ketkeophomphone, Majouga

Entraîneur : Romain Revelli

AS NANCY : Trott – Karamoko, Guessand, Basila, Delos – Haag, Dewaele, Bondo (c.) – Biron (Cissé, 81′), Jung (Thiam, 68″), Triboulet (El Aynaoui, 90′).

Remplaçants : Valette (g.), Latouchent, Lefebvre, El Aynaoui, Rodrigues, Thiam, Cissé.

Entraîneur : Daniel Stendel

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires