L’UNFP en mesure de bloquer la reprise de la saison ?

A l’instar de Thomas Monconduit, beaucoup de joueurs doutent de la véracité d’une reprise tardive et forcée de la saison actuellement suspendue. Une inquiétude qui amène l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), le syndicat des joueurs, à se questionner sur la position à adopter sur le sujet. 

Des craintes chez les joueurs

Co-président de l’UNFP, Stéphane Kastendeuch considère « qu’il n’y a [aujourd’hui] qu’une seule préoccupation : la santé des différents acteurs, les joueurs, les staffs, les encadrants, tous. » Or, « la reprise pourrait s’accompagner d’une hécatombe de blessures. Il existe des inquiétudes sur la préparation nécessaire pour être prêt à jouer puis à enchaîner sur la saison d’après. Beaucoup de joueurs doutent énormément. C’est un enchaînement terrible. Même si le grand public peut se dire que c’est déplacé ou indécent, les joueurs ont le droit de se reposer. »

Dans un tel contexte, l’UNFP pourrait annoncer « une préconisation forte« , à savoir un non franc et massif à la reprise du championnat. C’est en tout cas la volonté de son co-président, qui aspire à « réunir une forte majorité autour d’une position commune« , estimant « qu’il y a une vraie possibilité » pour que le syndicat recommande à la LFP de ne pas rejouer cette saison. Une position qui fait écho à une consultation faite chez les joueurs de D1 féminines, puisque seulement 30% d’entre-elles souhaitaient une reprise des compétitions.

Si cela ne veut pas dire que la saison ne reprendra pas, des voix se font entendre dans le camp des joueurs afin de se protéger de « ce virus très méchant« , dixit Sylvain Kastendeuch. Une prise de parole qui démontre une division sur le sujet chez l’ensemble des acteurs du football professionnel français.

Source : Le Parisien 

A lire aussi : 

Ligue 1 : Une reprise « au mieux mi-juin »

Ligue 1 : Vers une fermeture des stades pendant 18 mois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *