Luka Elsner : « Bongani a des qualités que l’on recherche »

De retour à l’entraînement ce jeudi après-midi, Bongani Zungu suscite beaucoup d’attente chez les supporters, enthousiasmés par son niveau durant la coupe d’Afrique des Nations (CAN), mais aussi auprès de son nouvel entraîneur, Luka Elsner. 

Zungu, le métronome idéal ?

Au regard du projet de jeu mis en place par Luka Elsner depuis le début de la préparation, il apparaît que Bongani Zungu, qui suscite l’intérêt du Besiktas, est indiscutablement taillé pour s’y intégrer et y apporter une réelle plus-value. « Je suis d’accord avec vous, s’exclame Luka Elsner. Aujourd’hui, si on pose un peu le profil, on peut se dire que c’est quelqu’un qui colle bien à ce que l’on essaye de faire. Il a des qualités offensives et défensives qui correspondent à ce que l’on recherche. Ce qui m’importe pour le moment, c’est qu’il revienne dans un bon état. Je pense que l’état d’esprit, il l’a toujours eu. Maintenant, à lui de le prouver et de revenir ici en état physique optimal, chose qui ne sera pas le cas dès la première semaine. »

Performant avec l’Afrique du Sud durant la Coupe d’Afrique des Nations, Bongani Zungu va effectivement débuter sa préparation estivale avec près d’un mois de retard sur le reste de ses coéquipiers. Pour autant, Luka Elsner a bon espoir de pouvoir compter sur lui dans la deuxième moitié du mois d’août. « Il a finalement beaucoup joué durant la CAN. Il a eu trois semaines de vacances mais il a suivi un programme individuel. Je pense qu’il peut rapidement trouver des jambes et que ça ne nous prenne pas 3-4 semaines pour qu’il soit en état pour apporter à l’équipe. Après, au milieu, on a pas mal de satisfactions jusqu’à maintenant. Chacun doit gagner sa place et montrer que sa valeur peut mettre en lumière l’équipe. »

Une situation qui n’est pas pour déplaire à l’entraîneur de l’ASC. « Je préfère avoir un choix à faire parce que peu importe celui que je ferai, je sais qu’il y aura de la qualité, confirme Elsner. Il y aura beaucoup de matches, il y a de la concurrence, c’est bien et sain pour le groupe. » Car outre Bongani Zungu, Luka Elsner peut aussi compter sur Alexis Blin, Eddy Gnahoré, Jonathan Bumbu et Thomas Monconduit, freiné par des pépins physiques durant la préparation. « Quand on fait le total, ça a coupé pratiquement deux semaines de travail. Aujourd’hui, il a un petit temps de retard physique à rattraper, note son entraîneur. C’est un joueur que l’on aurait aimé avoir de manière pleine et entière mais il se bat pour rattraper un peu le retard et on va y arriver. »

Romain PECHON

À lire aussi : 

Live Mercato : Zungu suivi par un club européen

Amiens SC : Bongani Zungu, le chaînon manquant ?

Luka Elsner : « Chadrac a une capacité à être décisif »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *