Luigi Mulazzi (Amiens SC) : « Cette semaine est un tournant ! »

Amiens SC Mulazzi
Dave Winter/Icon Sport

Dix-septième avant de la lancer la phase retour, après un début de saison catastrophique puis une bonne série avant les fêtes, l’Amiens SC aborde un moment crucial de sa saison selon Luigi Mulazzi. Le vice-président du club picard parle même de tournant pour une équipe qui a deux options devant elle : s’extirper définitivement de la zone rouge ou bien jouer sa survie jusqu’à la fin de la saison. Entretien.

Luigi Mulazzi, malgré les efforts, vous êtes toujours dix-septième, la situation reste-t-elle fragile pour vous ?

La situation est ce qu’elle est. On a un match en retard, notre dynamique était plutôt positive. Le match de Paris, on l’a perdu. J’espère qu’on va démarrer 2022 de façon positive. On a trois matches en une semaine, je pense que ça va être le tournant du championnat pour nous. Pour moi c’est essentiel. Pour l’Amiens SC, c’est un tournant.

Un tournant pour savoir si vous allez décoller, ou si vous allez galérer ?

Exactement. Si on bascule en première partie de tableau, ou si on reste collé aux dernières places. Il faut que l’on gagne des matches pour se sauver, et pour pouvoir aller le plus haut possible. Si on est dix-septième, dix-huitième, ou dix-neuvième à telle journée, peu importe. C’est à la fin du championnat que tout se compte. J’espère que ces trois matches-là pourront nous propulser bien plus haut que ce qu’on est là.

Tout le monde a conscience de ça dans le vestiaire ?

Complètement. Et je peux vous assurer que le club en est parfaitement conscient. J’espère bien que l’on va dynamiser le groupe pour que tout le monde puisse démarrer de manière très positive.

Vous en avez marre de voir Amiens si mal classé ?

Ce n’est pas qu’on en a marre, c’est que l’on subit un peu les choses. Le démarrage du championnat avec trois défaites nous colle au pied, nous colle où je pense. C’est vrai que c’est vraiment terrible. Cette année 2022 peut nous faire redémarrer de façon positive.

Une semaine importante, mais dans quel état physique après le Covid ?

Alors là c’est le grand mystère. Moi aussi j’ai eu le Covid, et je me sens toujours fatigué. J’imagine que, même s’ils sont bien plus jeunes que moi, ils sont fatigués. Mais je pense que c’et le cas de Quevilly aussi, et de beaucoup d’autres clubs. Je pense qu’ils vont être fatigués. Philippe (Hinschberger) est plutôt confiant sur ce point.

Vous êtes convaincu que l’Amiens SC a ce mental pour l’opération commando ?

Je pense qu’ils commencent à l’acquérir, et même s’ils ne l’avaient pas au début, tout doucement, ils le prennent. C’est toujours le mental. Dans le foot ou dans le sport, c’est toujours le mental. On peut se sublimer avec un gros mental.

C’est donc en résumé un match important pour l’Amiens SC…

C’est un match très important, comme celui de mercredi, et celui de samedi prochain. Je vous dis, c’est un tournant pour le club.

Propos recueillis par Romain PECHON

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans cet article ? Contactez la rédaction en précisant le titre de l'article

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires