L’UEFA envisage un possible arrêt définitif des compétitions

Attendu depuis de longues semaines par les ligues nationales, le comité exécutif de l’UEFA n’a débouché sur aucune prise de décision franche, ce jeudi. Dans l’attente de l’évolution de la situation sanitaire, l’instance européenne a décidé de temporiser et d’attendre avant d’annoncer en détails son projet de reprise. 

Une réflexion qui évolue

Si l’UEFA privilégie encore la reprise et la fin des championnats nationaux avant le 3 août prochain, afin de terminer les Coupes d’Europe dans la foulée, le Comité exécutif de l’instance européenne n’a pas acté de calendrier précis en ce qui concerne ces compétitions. Ainsi, un doute persiste quant à la possibilité de jouer ou non en même temps Championnats nationaux et Coupes d’Europe. Surtout, pour la première fois depuis le début de la crise, l’UEFA laisse entrevoir un scénario qui rendrait caduque une reprise des compétitions cette saison.

Toujours dans le flou, les Ligues nationales devront donc attendre le 27 mai prochain, date du prochain Comex de l’instance, pour en savoir plus. D’ici là, les Ligues qui ne comptent pas reprendre leur championnat (Pays-Bas et Belgique) devront simplement justifier leur position d’ici le 25 mai. Jusqu’ici, l’UEFA s’était montrée bien plus autoritaire en brandissant la menace d’un refus d’inscription en Coupe d’Europe des formations émanant des championnats qui n’iraient pas à leur terme.

Pour preuve que la réflexion de l’instance européenne s’est quelque peu infléchie, celle-ci planche actuellement sur les règles à appliquer pour désigner les clubs qualités en Coupe d’Europe en cas d’arrêt définitif des compétitions. Aujourd’hui, l’UEFA semble consciente que l’évolution de la situation sanitaire, les craintes à propos de la santé des joueurs et même les contraintes pratiques liées à la pandémie du Covid-19 pourraient compromettre la reprise des compétitions cette saison. Si tel était le cas, l’hypothèse d’une saison blanche est d’ores et déjà écartée.

Dans l’attente de décision franche à la fin du mois du mai, la LFP a toujours bon espoir de pouvoir mettre en application son plan de reprise, qui prévoit un retour à la compétition dès le 17 juin. Par le biais de leur syndicat, les joueurs ont pour leur part fait savoir qu’ils attendaient majoritairement opposés à une reprise dans le contexte sanitaire actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *