LOSC : Reinildo s’attend à une « bagarre » face au RC Lens

Reinildo LOSC
FedericoPestellini/Panoramic/Imago

Déçus de ne pas avoir pris les trois points face à Wolfsburg en Ligue des Champions, Reinildo et le LOSC se tournent maintenant vers le derby face à Lens. Interrogé pour La Voix des Sports, le Mozambicain assure que ce match va être difficile et très chaud. 

Un match pas comme les autres

Mal en point en championnat, le LOSC a montré un visage beaucoup plus intéressant à Pierre Mauroy face à Wolfsburg en Ligue des Champions. Satisfait de cette prestation, Reinildo assure que son équipe peut maintenir ce niveau de compétitivité, dans une entrevue pour La Voix des Sports. « On a bien réagi par rapport au match de Lorient, constate le latéral mozambicain. Et on va continuer à travailler pour enchaîner les bons matchs. Pour moi, on est capables d’être bons tout le temps. On a quand même été rassurés par un second clean sheet après celui réussi contre le PSG au Trophée des champions. Il faut faire en sorte de rester solide et compact. »

LOSC : Un nul frustrant, mais rassurant et encourageant

Place maintenant au championnat. Et ce n’est pas un match comme les autres qui arrivent pour Reinildo et ses partenaires. Ce samedi, le LOSC se déplace à Bollaert pour aller défier le RC Lens dans le derby du Nord. « Tout le monde sait que ça va être un match difficile et très chaud, continu l’international mozambicain, toujours pour La Voix des Sports. Un derby, c’est toujours la bagarre. » Une analyse qui promet du spectacle sur le terrain, surtout qu’il devra directement faire face à Jonathan Clauss, auteur d’un début de saison très convaincant. Il n’y a, en revanche, pas de quoi effrayer Reinildo. « Peu importe qui j’ai en face de moi, je me donne à fond. »

Confiant du potentiel de son équipe, Reinildo sera aidé par la présence de quelque 1 200 Lillois dans le parcage visiteur. Le natif de Beira, au Mozambique, fait confiance aux supporters du LOSC pour le soutenir lui et ses coéquipiers, eux qui « vont faire du bruit comme 20 000 ou 30 000 ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *