LOSC : que s’est-il passé entre Paulo Fonseca et les supporters ?

Paulo Fonseca LOSC - Reims
Pavel Clauzard / Le 11 HDF

À l’occasion du match nul contre Reims (1-1), le LOSC a connu quelque peu la tourmente. En effet, après la rencontre, Paulo Fonseca a balancé une bombe concernant les supporters. Agacé, le Portugais a fait savoir sa déception au terme de cette situation.

Des sifflets comme élément déclencheur

Supporters LOSC DVE
Pavel Clauzard / Le 11 HDF

À l’origine, les supporters lillois ont protesté contre le jour et l’horaire du match. De fait, les Dogues Virage Est, principal groupe de supporters du LOSC, ont fait grève le temps des quinze premières minutes. Une banderole indiquant « à 17 heures, on est au taf » a été déployée par ce même groupe. Par la suite, la rencontre a suivi son cours avec le scénario désormais bien connu. Sur plusieurs passes en retrait à destination de Lucas Chevalier, le public s’est mis à siffler ses propres joueurs. Outre ces faits de jeu, c’est le score qui a laissé pantois le Stade Pierre Mauroy, alors que les Dogues avaient la main mise sur le ballon. Au vu de la story Instagram du portier lillois, avec un smiley énigmatique dedans, ces sifflets ont eu un impact. Du moins, ils ont interpellé.

Paulo Fonseca : « S’ils ne sont pas contents, je peux m’en aller »

Bien décidé à s’exprimer après le match, le technicien du LOSC ne s’est pas fait prier pour prendre la parole, en anglais. « Je suis très très déçu. Je suis également déçu par nos supporters, car jusqu’à présent, ils ont tout donné pour nous, ils étaient derrière nous. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui, j’ai eu l’impression que c’était le contraire », confie Fonseca.
C’est à peine quelques secondes plus tard qu’une déclaration va cristalliser les tensions. « Je tiens à préciser que si les joueurs jouent de cette manière c’est parce que je leur ai demandé. S’il y a un problème, qu’on en parle avec le président mais je ne pense pas qu’il faut incriminer nos joueurs. Aussi, s’ils ne sont pas contents, je peux m’en aller », concède-t-il. Ce propos fait désormais la une et même polémique pour certains supporters. Mine basse, tête des mauvais jours : Paulo Fonseca a semblé affecté par le scénario de la rencontre et tout ce qui a tourné autour.

Olivier Létang a défendu son entraîneur

En zone mixte, le président du LOSC a tenu à réagir aux propos de son entraîneur, Paulo Fonseca. De fait, Létang n’a pas réellement compris la situation. « L’équipe a essayé de repartir de derrière. Cela me semble injuste quand on voit la qualité de notre jeu qui est, modestement, l’un des plus beaux et des plus engageants de Ligue 1 cette saison », explique-t-il. Il défend clairement son technicien vis à vis des supporters et réaffirme que « Paulo fait un travail extraordinaire » et qu’il « le soutient totalement ».

Aussi, Olivier Létang est revenu sur les différentes banderoles déployées pendant le match. « Les banderoles ? J’ai été surpris. Ce n’est pas le club qui décide des horaires de programmation. Jusque-là, nos supporters ont été formidables, festifs. On ne l’oublie pas. Nos joueurs ont besoin d’eux », réitère le président lillois. Au-delà de ces déclarations, le LOSC a concédé deux points à domicile et se retrouve à trois points du Top 4, stoppé dans sa dynamique positive. Ambiance.

Propos recueillis par Pavel CLAUZARD


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *