LOSC : Jonathan David, nouveau leader de l’attaque ?

David LOSC
Lars Baron/Getty Images

En difficulté en début de saison, le LOSC a rectifié le tir ces dernières semaines en s’offrant trois victoires consécutives en championnat. Un renouveau qui coïncide avec la forme optimale de Jonathan David, buteur à cinq reprises lors de ces trois succès. Le club présidé par Olivier Létang a-t-il trouvé un nouvel eldorado en attaque ?

Le LOSC a trouvé son nouveau leader

Le leadership de l’attaque du LOSC a-t-il changé de bord ? C’est une question qu’on peut légitimement se poser après la répétition de performances exceptionnelles de Jonathan David. Brouillon lors des trois premiers matches de championnat, à l’image de l’équipe toute entière, le Canadien a haussé son niveau de jeu au fil des rencontres, pour terminer sur un bilan excellent : cinq buts en trois sorties et meilleur buteur du championnat avec Gaëtan Laborde. Dès que l’international canadien marque, les Dogues gagnent. Ni plus. Ni moins. Un statut qui collait à la peau de Burak Yilmaz la saison passée, et qui a maintenant changé de bord ces dernières semaines.

LOSC : Yilmaz et Reinildo suspendus pour Clermont

Oui, Burak Yilmaz n’est plus celui qui permet au LOSC de remporter des victoires de prestige. Moins omnipotent qu’en fin de saison dernière, le « Kral » ne se contente « que de limiter la casse » lorsque les Dogues sont au plus mal. Buteur à Metz dans les derniers instants pour aller arracher le nul lors de la première journée (3-3), il avait ouvert le score à Saint-Étienne avant que les Verts ne parviennent à égaliser en fin de match (1-1), puis réduit l’écart à Lorient (2-1). Alors que le Turc a été laissé au repos face à Strasbourg, David en a profité pour inscrire un doublé et s’est davantage affirmé en tête de gondole.

Jocelyn Gourvennec (LOSC) : « J’ai entendu un joueur dire « on est de retour » après le match »

Toutefois, une compétition résiste encore et toujours à l’envahisseur canadien. En deux matches de Ligue des Champions, Jonathan David est resté muet. S’il a été hésitant en Autriche, à Salzburg (2-1), le Canadien était à quelques centimètres de permettre au LOSC de remporter sa première victoire dans la plus prestigieuse des compétitions européennes depuis des lustres. Malheureusement, l’attaquant du club nordiste s’est retrouvé position de hors-jeu face à Wolfsburg (0-0). Certes, Jonathan David pèse sur les défenses adverses et marque beaucoup de buts, mais le Canadien est aussi au service de son équipe. En démontre sa capacité à redynamiser la rencontre à Lorient lors de son entrée, alors qu’il retournait de sélection canadienne le matin même.

Avec un Burak Yilmaz moins absolu dans ses performances, Jonathan David a récupéré la lumière du jeu de transition du LOSC. Éventuellement est-ce le symbole d’une équipe qui tourne définitivement la page Galtier. Il est de nouveau trop tôt pour le dire, mais si le Canadien maintient un tel niveau de performance, les Dogues pourront vraiment regarder vers le haut du classement. 

Emilien PAU

Partagez cet article Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires