LOSC : Fonte « prêt à faire une performance exceptionnelle » contre le PSG

Fonte LOSC
Baptiste Fernandez/Icon Sport

Pleinement revenu dans la course aux premières places, le LOSC aimerait bien frapper un grand coup en s’offrant le scalp d’un PSG moribond, dimanche pour le compte de la 24ème journée de Ligue 1. Pour y parvenir, José Fonte assure qu’il faudra réaliser un très grand match et ainsi repousser ses limites intrinsèques. 

José, comment appréhendez-vous ce choc pour le LOSC face au PSG ?

On sort d’une bonne performance contre Strasbourg. On s’est bien entraîné et on est aussi conscient que c’est un match difficile face à un grand adversaire. Ce sera difficile mais on s’est préparé pour être prêt à ça.

Qu’est-ce qui vous fait croire que vous pouvez mieux rivaliser qu’au mois d’août, où le LOSC avait subi un lourd revers ? 

C’est clair qu’au mois d’août on n’a pas fait une bonne performance. Beaucoup de choses ont changé par rapport à cette période. On a envie de faire mieux sur ce match retour dimanche. On a envie de prendre les trois points, de se battre, de faire une performance exceptionnelle. Il n’y a que comme ça que tu peux gagner contre le PSG. Mardi, on a vu un Bayern qui prend des risques, qui joue homme pour homme. Ils ont aussi des joueurs avec les caractéristiques pour le faire, avec beaucoup de vitesse derrière. Notre équipe et notre coach, on pense que ce n’est pas la façon d’aborder ce match. On veut vraiment maintenir une supériorité numérique pour être sûr de nous.

Le LOSC de Paulo Fonseca n’était-il tout simplement pas prêt pour ce genre de match ? 

C’est clair qu’on a fait des erreurs. C’est un match qu’il faut oublier, c’est difficile de le voir, d’accepter. On sait ce qu’on a fait de mal et on sait aussi ce qu’on peut faire de mieux pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Il faudra de l’intensité, de l’agressivité, un bloc compact. Tu peux seulement gagner en jouant comme ça. On va maintenir notre philosophie et nos principes de jeu. Rien ne va changer, on va continuer à faire notre match comme d’habitude. On est aussi conscient que c’est une équipe de haut niveau et qu’il faudra maintenir au haut degré d’attention.

Monsieur Galtier ? J’ai beaucoup de respect et même de l’admiration pour lui mais j’espère qu’il sera encore un peu plus de difficultés après ce match (sourire).

Le PSG reste sur trois défaites consécutives. Cela va forcément avoir une influence sur le scénario du match ? 

Il y a déjà l’histoire entre les deux clubs, c’est clair. L’histoire montre aussi que le PSG donne un peu plus contre le LOSC. J’espère un match difficile, en sachant que le PSG veut stopper cette mauvaise spirale. C’est évident qu’il y a aussi des soucis avec les supporters chez eux, c’est à nous de se concentrer sur notre boulot. A la fin, c’est ce qui fera la différence. Il faut garder ce qu’on a besoin de faire pour être performant et aller chercher notre objectif. Ce sera un match chaud et on veut que ce soit un match chaud. On se prépare juste à faire notre match et à être performant.

En tant que défenseur, la perspective d’affronter Kylian Mbappé change forcément beaucoup de choses dans la préparation du match ? 

Oui, ça change les choses pour n’importe quelle équipe. C’est peut-être l’attaquant le plus rapide du football mondial, cela nécessite d’avoir un peu plus d’attention quand tu attaques. Ca demande aussi plus de rigueur entre défenseurs au niveau du positionnement. Il faut être attentif tout le temps car le danger est tout le temps là dans la transition, quand il a de l’espace dans ton dos. On a beaucoup parlé de tout ça. Cela nécessite de la communication entre les joueurs pour garder la supériorité numérique notamment. C’est le meilleur moyen de faire un bon travail sur ce genre de joueur.

Comment abordez-vous vos retrouvailles avec Christophe Galiter, menacé sur le banc de touche du PSG ?

S’il y a bien quelqu’un qui a de l’expérience pour gérer ce genre de situation, c’est bien lui ! C’est un grand entraîneur, avec beaucoup d’expérience. On avait connu une période compliquée en janvier 2020 et je me rappelle très bien de ce qu’il avait fait pour remettre le groupe sur de bons rails. Maintenant, je ne veux pas en parler en public pour ne pas lui donner des idées pour le PSG (sourire). Je veux bien vous en parler après la conférence de presse si vous voulez (rires). Je trouve qu’il est l’homme qui peut trouver la situation. J’ai beaucoup de respect pour Monsieur Galtier et même de l’admiration pour lui. J’espère qu’il sera encore un peu plus de difficultés après ce match (sourire). Maintenant, je suis très proche de lui, je l’aime beaucoup, je crois en lui. Mais avant ça, il y a un match à jouer contre lui et on veut le gagner. Les amis, c’est avant et après le match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *