LOSC : Djalo, stop ou encore pour un titulaire en puissance ?

Djalo LOSC
03 Tiago DJALO (losc) - 23 Randal KOLO MUANI (fcn) during the Ligue 1 Uber Eats match between Lille and Nantes at Stade Pierre Mauroy on November 27, 2021 in Lille, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) - Tiago DJALO - Randal Kolo MUANI - REINILDO - Stade Pierre Mauroy - Lille (France)

Titulaire aux côtés de José Fonte pendant plus d’un mois et demi en tant que défenseur central, Tiago Djalo a délivré des prestations assez satisfaisantes dans un poste qu’il apprécie. Toutefois, l’international espoir portugais va être confronté à la concurrence de Sven Botman, de retour dans le groupe du LOSC après sa blessure. De quoi vivre une réintégration sur le banc ?

Une montée en puissance

Avec désormais dix matches de championnat et quatre de Ligue des Champions dans les jambes, Tiago Djalo a démontré qu’il représentait une véritable alternative sur le côté droit, tout comme au centre de la défense du LOSC après la blessure de Sven Botman. Titulaire à droite pendant le Trophée des Champions (victoire 1-0 contre Paris), le Portugais devait purger une suspension lors des deux premières rencontres de championnat, après une altercation avec Xeka à l’occasion d’un match de préparation contre Courtrai. L’international espoir profitait, par la suite, de la méforme de Zeki Celik sur le côté droit pour gratter du temps de jeu contre Saint-Etienne (match nul 1-1), Montpellier (victoire 2-1) et Lorient (défaite 1-0). En revanche, son bilan était plus que mitigé et Jocelyn Gourvennec décidait de le reléguer sur le banc de touche.

Seulement quelques semaines plus tard, Tiago Djalo retrouvait une place de titulaire avec le LOSC. En effet, Sven Botman, capitaine des Espoirs néerlandais, s’était blessé en sélection à l’aine début octobre, l’écartant des terrains pendant un mois et demi. Une opportunité en or à ne pas manquer pour l’international espoir portugais, de jouer à son poste de prédilection. Si ses premières titularisations étaient mitigées, Tiago Djalo entamaient une montée en puissance fulgurante à partir du début du mois de novembre. Jouant un rôle majeur pendant la victoire du LOSC à Séville (1-2) en Ligue des Champions, le natif d’Amadora délivrait des prestations très intéressantes, jusqu’à sa plus aboutie lors du match nul face à Monaco (2-2).

Une alternative performance pour le LOSC

Impérial dans les airs, au sol et sur tous les ballons défensifs, Tiago Djalo régalait par son efficacité et sa puissance sur le terrain. Le jeune joueur du LOSC de vingt-et-un ans s’affirmait encore plus comme homme providentiel, lorsqu’ce dernier stoppait la tentative de Volland sur la lige de touche. Par ce match, le joueur du LOSC démontrait que son poste préférentiel était bien celui de défenseur central. « Il est encore très jeune, mais ce qu’il a produit était presque parfait, assurait Jocelyn Gourvennec après la rencontre. Maintenant, on doit trouver un équilibre collectif pour que le joueur se sente bien et qu’il puisse donner le maximum. »

Malgré ses brillantes prestations, Tiago Djalo affrontera un retour de taille face à Rennes, ce mercredi pour le compte de la seizième journée de Ligue 1. Après un mois et demi d’absence, Sven Botman effectue officiellement son retour dans le groupe du LOSC. Le néerlandais va-t-il reprendre sa position de titulaire, ou Djalo rester à sa légitime place ? « On veut toujours avoir une équipe qui est forte et équilibrée. Tiago (Djalo) a donné une réponse très positive à la blessure de Sven (Botman). Djalo a aussi une polyvalence en étant capable de jouer à différents postes, chose que Fonte ou Botman dispose d’un peu moins.

De quoi se tourner vers un retour au poste de latéral droit de Djalo avec la suspension de Zeki Celik lors du déplacement à Rennes ? Rien n’est moins clair. Toutefois, l’international Portugais démontrait une nouvelle fois sa polyvalence en cas de match réussi bien que « son avenir se jouera dans l’axe » selon son entraîneur. 

Emilien PAU

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires