LOSC : cinq choses à savoir avant Pau [CDF]

Virginius LOSC
Christophe Saidi/FEP/Icon Sport

Invaincu toutes compétitions confondues depuis le 30 octobre 2022, le LOSC pourrait bien prolonger l’euphorie avec la réception de Pau, ce dimanche (18h30). Un adversaire plus qu’abordable pour une formation lilloise en pleine confiance grâce à son parcours en championnat.

Confirmer le renouveau lillois

Sept matches sans défaite, et une victoire convaincante face à Troyes dimanche dernier (5-1), le LOSC va mieux après un début de saison en dents de scie. Convaincants sur le terrain, les Dogues réalisent pour l’instant un début d’année 2023 presque parfait, de quoi redonner espoir aux supporters dans la lutte à l’Europe à l’issue de la phase aller. Paulo Fonseca et son staff vont assurément s’appuyer sur cette bonne dynamique pour préparer un rendez-vous à ne surtout pas prendre à la légère, face au Pau FC. L’envie sera également de rallier les huitièmes de finale, contrairement à la saison passée où les Lillois ont du s’incliner aux tirs au but face au RC Lens dès les seizièmes.

Pau, la coupe comme oxygène

Vainqueur d’Aigues-Mortes (National 3) pour son entrée en lice dans la compétition, puis de Colomiers (National 3), et enfin du Montpellier Hérault (Ligue 1), le Pau FC est l’un des sept clubs de Ligue 2 encore en lice en coupe de France. Les Palois réalisent un parcours tout à fait remarquable en coupe jusque-là, et sont tout proche d’égaler leur meilleur performance dans la compétition, atteindre les huitièmes de finale. Ce parcours fait du bien aux Sudistes, jusque-là en difficulté en championnat, sans victoire depuis le 5 novembre dernier face à Amiens (2-1). La légende dit qu’un bon parcours en coupe peut donner des ailes en championnat, pourra-t-il permettre aux hommes de Didier Tholot de se ressaisir en Ligue 2 ?

Une grande première

Jamais les deux équipes ne se sont croisées sur un même terrain de football, ce sera chose faite dimanche ! Promu en Ligue 2 pour la première fois de son histoire à l’issue de la saison 2020-2021, stoppée par le Covid, le Pau FC continue à se faire un nom dans le paysage footballistique français. La saison passée, les hommes de Didier Tholot ont terminé à une honorable dixième place de Ligue 2, leur meilleur classement. Méfiance donc à ce club à petit budget certes, mais au caractère bien affirmé.

Thomas Léonard pour diriger la rencontre

C’est un arbitre à l’expérience déjà importante qui officiera dimanche sur la pelouse de la Decathlon Arena. Habitué à la Ligue 1, et avec quelques rencontres internationales à son actif, Thomas Léonard dirigera pour la deuxième fois de la saison un match de coupe de France. Une deuxième également pour le LOSC, puisque que l’arbitre était au sifflet lors de la quatrième journée de Ligue 1 Uber Eats, opposant l’AC Ajaccio à Lille. Sans trembler, les Dogues l’avaient emporté trois buts à un en Corse grâce à des buts de Bamba, Yazici et Djalo.

Qui pour remplacer Ounas ?

Blessé en tout début de partie face à l’ESTAC dimanche dernier, Adam Ounas ne retrouvera pas les terrains tout de suite. Touché au quadriceps de la jambe droite, l’international algérien ne reverra pas les terrains pendant six à huit semaines. Dès lors, qui viendra compenser cette absence regrettable ? Paulo Fonseca a l’embarras du choix, malgré plusieurs blessures qui touchent l’équipe en ce moment. Alan Virginius, capable d’évoluer sur les deux ailes, et auteur d’une très bonne trêve internationale, pourrait saisir l’occasion pour s’imposer dans le onze de départ. Timothy Weah, essayé à des postes plus défensifs récemment, peut lui aussi tirer son épingle du jeu. Mais n’oublions pas Edon Zhegrova, entré à la place d’Ounas dimanche, et plutôt en jambes sur ses 80 minutes de jeu.

Arthur Lasseron


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *